Les enfants, une priorité pour Trudeau

260
OTTAWA (MÉDIAMOSAÏQUE) – Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a exposé sa vision sur l’enfance à l’occasion de la Journée nationale de l’enfant.
Le 20 novembre 2018
Ottawa (Ontario)

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée nationale de l’enfant :

« En cette Journée nationale de l’enfant, nous célébrons les jeunes Canadiens ainsi que la joie et l’inspiration qu’ils nous apportent. Nous reconnaissons également l’importance de leur offrir le meilleur départ possible dans la vie. Pour que nos enfants puissent devenir des leaders et élever leurs voix à propos d’enjeux qui leur tiennent à cœur, nous devons défendre leurs droits et assurer leur sécurité. Lorsque chaque enfant a une chance juste et égale de réussir, c’est toute notre société qui en bénéficie.

« Au cours des trois dernières années, nous avons mis plus d’argent dans les poches des familles canadiennes pour qu’un plus grand nombre d’enfants puissent réussir. L’Allocation canadienne pour enfants (ACE) aide maintenant plus de six millions d’enfants et leurs familles, en assurant que les aliments sains, les programmes estivaux et les vêtements d’hiver sont plus abordables pour eux. En juillet, deux ans plus tôt que prévu, nous avons renforcé l’ACE pour qu’elle soit indexée au coût de la vie. Grâce à ce changement, les parents reçoivent maintenant encore plus d’argent chaque mois pour assumer les coûts importants pour élever leurs enfants.

« Nous sommes engagés à améliorer l’accès à tous les services et les prestations sociales fédérales comme l’ACE pour les peuples autochtones, particulièrement ceux qui vivent dans des communautés éloignées et nordiques. Nous nous engageons à veiller à ce que les enfants autochtones puissent apprendre et s’épanouir. Nous continuerons d’améliorer la prestation de services aux enfants et aux familles autochtones. Nous continuerons également de travailler avec des partenaires comme les Premières Nations, les Inuits et les Métis pour trouver des solutions axées sur la communauté qui favorisent l’autonomisation des enfants et assurent leur sécurité.

« Les Canadiens savent que l’éducation est la clé de la réussite. Cependant, à travers le monde, environ le quart des jeunes, dont la plupart sont de sexe féminin, sont sans emploi ou ne fréquentent pas l’école et n’ont pas accès à la formation et aux opportunités dont ils ont besoin pour bâtir leur propre avenir. En juin dernier, lors du Sommet du G7 de cette année, le Canada et ses partenaires internationaux ont annoncé un investissement de 3,8 milliards de dollars en vue de fournir une éducation de qualité aux femmes et aux filles en situation de crise ou de conflit. En septembre, à l’Assemblée générale des Nations Unies, nous avons accueilli une contribution de 527 millions de dollars supplémentaires pour aider les pays en développement à faire en sorte que tous les enfants aient accès à l’éducation et à la formation dont ils ont besoin pour réussir.

« Cette année, nous saluons également la publication de la Charte canadienne des enfants. Le résultat d’une année de travail, la Charte des enfants est un plan d’action conçu pour les enfants, par des enfants, qui vise à encourager le respect, la protection et la promotion des droits des enfants. Je suis impatient de lire la version définitive de la Charte des enfants. Je suis certain qu’elle appuiera les jeunes à travers le Canada pour des générations à venir.

« Sophie et moi invitons les Canadiens à célébrer la Journée nationale de l’enfant en prenant le temps de faire une différence dans la vie d’un enfant. Ensemble, nous pouvons veiller à ce que chaque enfant profite d’une enfance heureuse et sécuritaire, ainsi que de réelles opportunités de réaliser ses rêves. »

 

À LIRE AUSSI:

QUÉBEC – CAMPAGNE ÉLECTORALE 2018