Des vedettes pour sauver le soldat Legault

508

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – S’il s’avère jusque-là hâtif, voire osé de parler clairement de déraillement irréversible, il n’est pas l’ombre d’un doute de penser que ça semble aller mal dans la rangs caquistes au point où les grosses pointures ont senti la nécessité de venir à la rescousse de leur chef.

En effet, l’image démontrant un François Legault méconnaissable devant les caméras, débitant vraiment du n’importe quoi au micro des journalistes en guise de réponses à des questions aussi basiques autour du processus de naturalisation des nouveaux arrivants a fait vraiment mal au chef caquiste.

Comme un uppercut reçu de manière inattendue en plein visage, la boulette semble faire mal au No 1 de la Coalition Avenir Québec. Le commun des mortel s’attendait à ce que le leader maitrise ou performe dans la thématique qu’il chérit depuis si longtemps et qui semble lui rapporter autant de gains dans l’opinion.

Sortis en groupe, les candidats de la CAQ réaffirment leur confiance en François Legault

En l’absence de François Legault, qui consacrait la journée de mercredi à se préparer au débat du lendemain, des candidats de sa formation ont réaffirmé leur confiance indéfectible à l’endroit du chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), dont les dernières journées ont été difficiles.

Une brochette de candidats vedettes qui se présentent sous la bannière du parti ont vanté les qualités du dirigeant caquiste en marge d’une conférence de presse où ils étaient venus réitérer l’engagement de prohiber la consommation de cannabis dans les lieux publics et de faire passer à 21 ans l’âge légal pour consommer la substance.

« Je crois au chef […] C’est l’homme de la situation », a martelé le porte-couleurs de la CAQ dans la circonscription de Vachon, Ian Lafrenière. « Ce n’est pas un  »one-man » show », a ajouté en anglais l’ancien responsable des communications du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Interpellée, sa collègue Danielle McCann, pressentie comme potentielle ministre de la Santé, s’est lancée dans la mêlée pour chanter les louanges de celui qui l’a recrutée. « François Legault, c’est sûrement le meilleur premier ministre que nous allons avoir le 1er octobre. C’est un homme extrêmement compétent […] mais c’est aussi quelqu’un de très humain », a-t-elle martelé.

L’ancienne procureure Sonia LeBel, qui brigue les suffrages dans le comté de Champlain, a elle aussi volé au secours de son chef, qui s’est fait remarquer ces derniers jours davantage par les maladresses qu’il a commises en conférence de presse que par ses propositions.

Pas une seconde ma confiance en François Legault n’a vacillé. Ma confiance n’est pas tributaire des sondages. Ma confiance est tributaire de l’homme que je connais, de l’homme que je veux suivre, et de l’homme à côté duquel j’ai choisi de me tenir pour faire des changements.

Les derniers sondages, justement, montrent que la CAQ est sur une pente descendante, et qu’il y a une forte proportion de l’électorat qui ignore toujours à quel parti se vouer. Invitée à se prononcer sur l’indécision des Québécois interrogés dans le cadre de ces coups de sonde, Sonia LeBel a signalé qu’elle préférait voir le verre à moitié plein.

« Je choisis de voir le nombre d’indécis comme un signal extrêmement positif. Pour une fois, les Québécois réfléchissent, ne se laissent pas prendre pour acquis et vont faire un choix éclairé. Et moi je suis convaincue qu’au 1er octobre, ils vont prendre la bonne décision, c’est-à-dire de nous faire confiance », a-t-elle argué au lutrin.

Elle a plus tard insisté qu’il ne fallait pas tenter de lire quoi que ce soit dans le fait que son chef brillait par son absence, mercredi. Le chef de la CAQ passe le jour 28 de la campagne avec son entourage, chez lui, à peaufiner sa stratégie en vue du troisième et ultime débat des chefs de cette campagne électorale de 39 jours.

Médiamosaïque avec La Presse Canadienne

QUÉBEC – CAMPAGNE ÉLECTORALE 2018 

DÉCOUVERTE :

AUTOUR du 6e Gala du Vivre-Ensemble:

**VIVRE-ENSEMBLE: ACTIVITÉS 16 MAI 

**DOSSIER SPÉCIAL : Vivre-Ensemble (Cliquez en-dessous)