Enrico Macias tient à performer au Maroc

189

PARIS (MÉDIAMOSAÏQUE) – Le chanteur Enrico Macias est catégorique, rien ne pourra l’empêcher de se produire au Maroc.
“Je me fous éperdument de cette menace de boycott parce que je vais y aller. Je ne leur donne pas raison. Ma victoire, ce sera d’aller chanter à Casablanca. Je compare le Maroc à l’Andalousie d’antan, c’est un pays de tolérance, ce n’est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur le Maroc”, a expliqué le chanteur chez les Grandes Gueules de RMC.
Le mouvement antisémite et anti-israélien BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) a lancé une campagne au Maroc pour faire interdire le concert du chanteur Enrico Macias prévu le 14 février à Casablanca.
Un communiqué publié par le Moroccan academic and cultural boycott of Israël (MACBI), membre de BDS Maroc décrit ce concert comme “une honte et une insulte envers le public Casablancais”.
Le chanteur français d’origine algérienne est considéré par ces extrémistes comme “un fervent défenseur de l’occupation de la Palestine” et de l’armée israélienne. Le mouvement cite pour renforcer ses dires l’engagement du chanteur auprès de l’association (Migdal) qui soutient les soldats de l’unité chargée de la surveillance des frontières (Magav) connue selon le mouvement pour “ses crimes de guerre contre la population civile” palestinienne.

Médiamosaïque avec Le Monde juif Info

**VIVRE-ENSEMBLE: ACTIVITÉS 16 MAI