Najat Vallaud-Belkacem: le prototype d’une « ambivalence identitaire »

359

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Najat Vallaud-Belkacem a un profil hors de l’ordinaire, si l’on se fie à la description du sociologue strasbourgeois Driss Ajbali. Rien qu’à partir du nom de Najat Vallaud-Belkacem, l’auteur de «Violence et immigration»  et «Ben Laden n’est pas dans l’ascenseur» esquisse le profil-type de la première femme à hériter le portefeuille du ministère français de l’Éducation.

« Dans le «Vallaud», nom porté par ses deux enfants jumeaux, il y a un jaillissement du terroir qui s’immisce merveilleusement au milieu d’appellations qui évoquent l’étrangeté. Et ce «Vallaud» n’en fait pas nécessairement « une femme française » au sens évoqué par le film de Régis Wargnier et l’actrice Emmanuelle Béart. De « Belkacem », on ne retient qu’une giclée de marocanité. Qui peut croire qu’elle est absolument marocaine juste parce que née sur cette terre et pour y avoir passé les quatre premières années de son enfance? », écrit Driss Ajbali.

De l’avis de Driss Ajbali, un tel nom traduit une «ambivalence identitaire dans laquelle se reconnaissent de millions de Français issus de l’immigration». Enfin, entre l’image d’une « Arabe de service » ou celle de Fadela Amara ou de Rachida Dati, Driss Ajbali choisit le moindre. Selon lui, « la différence entre Amara, Dati et Vallaud-Belkacem est de taille. Les premières sont des produits politiques. Najat Vallaud-Belkacem est une femme politique.»

La suite de l’article de Driss Ajbali dans le no 237 d’Atlas Montréal

MEDIAMOSAIQUE.Com vous recommande:         

MEDIAMOSAIQUE.Com-Articles reliés:

Le Chili et l’indépendance: ça se fête également à Montréal!

La « Petite Inde » en pleine ébullition à Montréal

« Aid El Fitr » au Canada: les organisateurs parlent de 15 000 personnes

Montréal et les racines profondes de la communauté juive 

Montréal au son de la cornemuse (191e Défilé St-Patrick)

L’ombre de Mandela plane sur la 23e édition du Mois de l’histoire des Noirs

Le Canada et sa communauté indienne se fusionnent à chaque Diwali

Ottawa fête Diwali avec la communauté indienne

Montréal fête l’Italie et redécouvre sa communauté italienne (SIM 20e ÉDITION)             

Quand verdissement et gastronomie se côtoient dans la Petite Italie             

Montréal: hommage à la plus vieille émission de radio communautaire haïtienne

La première famille du Canada célèbre avec les Musulmans (RAMADAN)

« Aid El Fitr » au Canada: les organisateurs parlent de 15 000 personnes

Montréal et les racines profondes de la communauté juive

Harper solidaire des 3 millions d’Asiatiques canadiens

Fête nationale : Christine St-Pierre rabrouée par les Jeunes Patriotes du Québec

Célébrations: le Japon a le vent en poupe au Canada

Dix ans déjà pour le Festival du monde arabe!

Harper solidaire des 3 millions d’Asiatiques canadiens

Accès Asie: la culture tibétaine à l’honneur

Justin Trudeau expert en danse marocaine?

Honte de fêter 18 novembre en Haïti? Un intellectuel africain dit «JAMAIS»