Florence K: la diversité incarnée sous toutes ses facettes

616

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Florence K est à la fois charmante, charismatique et sympathique, bref la jeune femme, dont la carrière a connu un élan sans conteste dans l’industrie musicale, ne laisse personne sans effets: admirateurs et fans trouvent leur compte. À ceux qui ignorent la recette qui permet à la star de se frayer aussi facilement un chemin dans le cœur des mélomanes, elle répond sans hésiter:  la diversité.

Cette Québécoise, dont les entrailles portent l’empreinte de trois continents (Afrique, Europe, Amérique du Nord), n’a pas besoin de se réinventer pour s’adapter à ses publics. Tout naturellement, la diversité devient un tremplin, gage de succès pour Florence K, bref son arme de séduction massive. Elle en parle d’ailleurs abondamment et l’on comprend pourquoi la nouvelle de sa nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2014 l’a personnellement touchée.

Florence K répond à sa manière au trois questions qui lui ont été posées. 

3 QUESTIONS à la Lauréate Florence K

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2014?

* Florence K : Une belle surprise, inattendue et accueillie avec joie. En effet, c’est toujours un grand plaisir de voir son travail être souligné, surtout dans le cadre de l’apport à promotion de  la diversité culturelle, un sujet qui me tient à cœur. Je viens d’une famille dont les origines sont à la fois libanaises, égyptiennes, canadiennes-françaises et un peu britanniques. J’ai grandi en entendant mes proches parler arabe, français, anglais, italien et espagnol et j’ai toujours trouvé que toutes ces différentes langues résonnaient comme des mélodies variées à mes oreilles. Cet nomination est un bel honneur que j’apprécie énormément!

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ? Citez-en quelques-unes ayant fortement marqué votre parcours?

* Florence K : Je crois que ma musique a toujours su parler pour moi. Elle serait la plus importante de mes actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne. J’ai toujours privilégié une approche musicale sans barrières de langues ou de styles, parce que pour moi, l’art dépasse ces frontières. Ce que la musique vient chercher en nous, ce qu’elle nous fait ressentir, ne dépend pas nécessairement de la langue dans laquelle elle est interprétée. C’est plus complexe que ça. C’est un amalgame de rythmes, de textures, de couleurs, de voix, d’instruments, de notes, qui ensemble donnent un résultat. J’ai voulu appliquer dans ma musique les principes avec lesquelles j’ai été élevée. La porte est grande ouverte au partage et à l’échange culturel, on apprend l’un de l’autre, on s’enrichit en voyageant, et voyager ne veux pas uniquement dire sortir de notre pays, mais tout simplement aller à la découverte de l’autre, de celui qui nous semble différent de ce que nous sommes nous-mêmes.
Je crois également que mon émission de radio, Ici Florence, diffusée à Ici musique depuis 4 ans, est un reflet de ma philosophie en la matière. J’y ai interprété et fait jouer des chansons dans toutes les langues possibles et imaginaires! J’y ai chanté en hébreu, en arabe, en portugais, en russe, en allemand, en italien, en espagnol, en grec, en créole… Et jamais, jamais je ne me suis laissée intimider par le concept d’homogénéité, qui parfois pour moi est synonyme de stagnation et peut conduire à rater des occasions et des opportunités de créer quelque chose d’intéressant et de beau.
De plus, je crois que mon travail en tant que porte-parole du mondiale des cultures de Drummondville pendant six ans a été représentatif de l’amour que j’ai pour le multiculturalisme et de ma passion pour la diversité culturelle, et en général, pour l’être humain! Tout simplement!

3-Comment voyez-vous en tant que figure-clé ou partie intégrante de la diversité? Personnalités québécoises ou internationales préférées? Nombre d’enfants?

* Florence K : Je me perçois comme une artiste qui se nourrit de la beauté de la diversité culturelle pour créer et pour chanter. Ma musique prend forme grâce à l’inspiration que le monde m’insuffle, et quand je parle du monde, je parle de tout ce qu’il comprend. 
Mes personnalités internationales préférées vivantes seraient:
Le Dalai-Lama et Thich Nhat Hanh
J’ai un enfant.

*TOP 20 de la Diversité 2014: la grande révélation (3e ÉDITION)

*Redécouvrez les Lauréats de la 2e Édition du TOP 20 de la Diversité !

*Qui sont-ils les Lauréats de la 1ère Édition du TOP 20 de la Diversité ?

En VIDÉO:


* Microtrottoir – (Grands Prix Mosaïque (Gala des Lys de la Diversité) 2014 – (2e Édition)

Sur la Photo, les 20 Lauréats: cliquez pour accéder aux portraits de chacun d’entre eux:

1ère rangée: Danièle Henkel, PK Subban, Rachid Badouri, Michaëlle Jean, David Heurtel
2ème rangée: David Cape, Caroline Codsi, François Bugingo, Jean Dorion, Sonia Benezra
3ème rangée: Frantz Benjamin, Nancy Rosenfeld, Jamil Cheaib, Cathy Wong, Lamine Foura
4ème rangée: Florence K, Wilner Bien-Aimé, Ghislain Picard, Amina Gerba, Mohamed ElKadiri