CMQ: « Non à une charte liberticide, discriminatoire et exclusive »

137

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Cri d’alarme du Congrès Maghrébin au Québec. L’organisme dit «dénoncer vivement la Charte de la laïcité telle que présentée par le ministre Bernard Drainville. Le CMQ considère que cette charte ne respecte en rien les valeurs québécoises de tolérance, d’inclusion et d’ouverture. Il s’agit d’une charte liberticide qui va contre toutes les règles du vivre-ensemble québécois», lit-on dans un communiqué de presse reçu à l’Agence de presse Médiamosaïque.

Selon le président et cofondateur du Congrès Maghrébin au Québec, Monsef Derraji, «Le gouvernement péquiste rallume le débat des accommodements raisonnables pour des raisons bassement électoralistes et ce, sur le dos des femmes et hommes qui pratiquent leur foi et qui ne cherchent qu’à s’intégrer aux valeurs de notre société».

M. Derraji dit croire que «le gouvernement péquiste vise des femmes et des hommes qui participent ou qui veulent participer au développement économique du Québec et qui veulent prendre part à l’essor de notre province. Les personnes qui seront le plus touchées par cette charte discriminatoire et exclusive sont celles qui œuvrent déjà dans la fonction publique, des travailleurs qualifiés, francophones et intégrés dans notre société.»

« Le message que nous envoie le gouvernement, c’est que le Québec ne veut rien savoir d’une personne hautement qualifiée, intégrée et francophone pour la seule raison qu’elle arbore un signe religieux qui ne nuit ni à la qualité de son travail, ni au respect des valeurs de notre société » a ajouté M. Derraji en invitant toute la population à manifester le samedi 14 septembre 2013 à midi au parc Emilie Gamelin.

La Rédaction de Médiamosaïque vous recommande

 

MEDIAMOSAIQUE.Com sur le même sujet:

{jcomments off}