Des hypertendus et diabétiques qui s’ignorent dans la communauté haïtienne (FOIRE SANTÉ)

337

VILLERAY – Des spécialistes de la santé conseillent la prévention à la communauté haïtienne au sein de laquelle on recense de plus en plus de cas d’hypertendus et de diabétiques. Une «foire santé» a eu lieu à Montréal dans le but de faciliter la tâche aux gens qui, par imprudence ou par négligence, n’ont pas eu le temps de se faire soigner au cours de l’année, avait constaté l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

La santé, également une priorité

Lancée par le staff de l’émission «Samedi-Midi Inter», diffusée depuis 22 ans sur radio CKUT, de concert avec l’Association des médecins haïtiens de l’étranger (AMHE) et du Ralliement des infirmiers et infirmières haïtiens du Québec (RIIHQ), cette activité, qui pastiche un modèle du même genre dans la communauté haïtienne de Floride, est à sa troisième édition à Montréal.

Plus d’une centaine de participants avaient répondu à l’appel  l’an dernier, a rappelé l’animateur de Samedi-Midi Inter, Raymond Laurent, qui s’est félicité du nombre qui a plus que doublé  cette année, a-t-il précisé. Il espère accueillir une plus grande quantité de patients en 2011.

Admettant lui-même que la politique pèse trop dans les contenus diffusés ordinairement dans les émissions haïtiennes, il va sans dire dans la sienne, M. Laurent estime que cette initiative fournit la preuve que son entourage entend faire les choses autrement.

«La santé est également une de nos priorités, parce que si on ne l’a pas, on ne peut pas faire de la politique, on ne peut pas s’occuper de sa famille, de son entreprise et de ses affaires personnelles», a fait remarquer Raymond Laurent qui en a profité pour féliciter les professionnels de la santé qui avaient promptement répondu à cette proposition de son staff.

Des hypertendus, des diabétiques qui s’ignorent…

Un des spécialistes, qui se charge de l’organisation de la foire et qui a également ausculté bon nombre de visiteurs, Dr Louis-Charles Levros,  dit avoir accueilli un nombre significatif de jeunes et de personnes âgées cette année. Il souhaite que les jeunes soient beaucoup plus nombreux à fréquenter la foire.

«Dans notre communauté, il y a beaucoup d’hypertendus, de diabétiques, qui s’ignorent en plus. Bon nombre d’entre eux ne savaient pas avant leur arrivée ici qu’ils étaient à risque. Certains messieurs ont aussi un tour de rein anormal», a diagnostiqué le médecin.

Dr Levreaux veut que les Haïtiens de Montréal retiennent le dernier samedi du mois de septembre de chaque année. Il souhaite que les gens participent massivement à cette activité au cours de laquelle les soins sont donnés gratuitement aux gens sans tenir compte de leurs noms ou de leur carte d’assurance-maladie.

À noter que, plusieurs organismes dont «Gap Vies (qui s’occupe des maladies sexuellement transmissibles)», l’Association de l’anémie falciforme,  avaient érigé leurs kiosques sur place cette année dans le but de répondre aux besoins de cette communauté au sein de laquelle on dépiste régulièrement des MST ou des cas d’anémie falciforme.

 

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com (En haut, l’entrepreneur Bédard Josil, en train de se faire ausculter par une infirmière. En bas, l’animateur Raymond Laurent en train d’interviewer en direct les médecins Marie Françoise Méggie et Louis-Charles Levraux. Il est entouré de ses collaborateurs et de ses fans)