Grande exposition de « Créations d’ici et d’ailleurs » au Collège Maisonneuve

587

Par Fernand Jean-Louis

MONTRÉAL – Le sous-sol du collège Maisonneuve a été,  les 19 et 20 novembre derniers, le théâtre de multiples expositions artisanales québécoises, haïtiennes, hispanophones. Ces activités s’inscrivaient dans le cadre de la première édition de la foire baptisée « Créations d’ici et d’ailleurs »  lancée par l’organisme « Culture et Création ».

Divers types d’artisans, évoluant dans les domaines de l’électronique, de la peinture, de l’écriture, de la joaillerie, des vêtements…etc., ont pris part à cet événement qui, dans un décor musical approprié, a pas mal égayé les visiteurs.

Pour donner un cachet interculturel à ladite foire, l’initiateur Jacques Trouillot, Haïtien d’origine, a fait appel à plusieurs artistes d’origines diverses, parce qu’il s’agit d’ « une occasion pour encourager et faire la promotion des artistes de la communauté  » a-t-il déclaré en entrevue à l’Agence de presse Médiamosaïque.

Sur les 70 exposants espérés, 52 exposants ont répondu à l’appel, a précisé M.Trouillot, qui se dit satisfait notamment de l’engouement des visiteurs et des artisans. Il mise déjà sur  la prochaine édition qui sera, a-t-il projeté, de bien meilleur goût.

Satisfaction également de la part des exposants. Sur place, au micro de Médiamosaïque, le président de Neuronix, une nouvelle entreprise électronique prônant la découverte du talent scientifique chez les jeunes, a jugé  » très intéressant  » un tel projet qui vise à encourager les artisans des différentes communautés. M.Ovide a aussi  trouvé aussi  » magnifique de voir comment les visiteurs sont très curieux et ont un engouement pour l’art « .

Même son de cloche aussi de la part d’autres exposants tels : Florence Augustin de la Collection Tap-Tap, l’écrivaine Margaret Papillon qui en a profité pour faire l’exposition de vente de son ouvrage intitulé : « La raison des plus forts… L’affaire McDonald’s ». Dans ce livre, cette dernière expose en détail ses démêlées judiciaires avec la compagnie McDonald sur le plagiat du logo qu’elle a lui-même inventé et qui est utilisé à son insu par la compagnie McDonald dans sa campagne publicitaire.

Cet événement, dont l’entrée a été gratuite, a fait la joie de plusieurs visiteurs qui en ont profité pour se faire des heureux. Les lecteurs de Médiamosaïque sont invités à visiter le site www.culturecreation.ca pour plus d’informations.


MEDIAMOSAÏQUE Articles reliés:

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAIQUE (Un groupe d’exposants de la foire « Créations d’ici et d’ailleurs » les 19 et 20 novembre 2011 au Collège Maisonneuve)