INÉDIT: L’Allemagne recourt à l’immigration choisie

502

BERLIN (MÉDIAMOSAÏQUE Avec RFI) – L’Allemagne a accueilli ces nombreuses années des centaines de milliers de réfugiés. Mais l’économie manque de main-d’œuvre dans ce pays vieillissant. Pour combler ce déficit, Berlin franchit un pas inédit et présente des textes de loi régulant à l’avenir une immigration choisie qui répondrait aux besoins de son économie. Une réforme doit être présentée ce mercredi 19 décembre en Conseil des ministres.

Avant l’été, la grande coalition avait annoncé qu’elle présenterait un projet de loi sur l’immigration avant la fin de l’année. Les divergences entre partisans d’un texte plus libéral et tenants d’une ligne plus restrictive ont failli en dernière minute remettre en cause le calendrier prévu. Finalement, les deux projets de loi qui constituent la réforme seront bien présentés ce mercredi matin au Conseil des ministres.

C’est un tournant historique : l’Allemagne, qui a longtemps nié être un pays d’immigration, adopte pour la première fois un texte permettant de gérer l’arrivée de main-d’œuvre qualifiée. Un premier texte de la réforme règle l’immigration de personnes qualifiées, pour lesquelles il ne sera plus nécessaire de vérifier si des Allemands ou des Européens pourraient occuper certains emplois. Son second texte prévoit dans quelles conditions des demandeurs d’asile déboutés, mais déjà intégrés sur le marché du travail pourront finalement obtenir un droit de séjour.

SUR LE MÊME SUJET:

MIBIEXPO – COUVERTURE SPÉCIALE:

RJCCQ: Entreprendre en région

À LIRE AUSSI:

QUÉBEC – CAMPAGNE ÉLECTORALE 2018