Les gais, couramment appelés «masisis», sortent du placard en Haïti

1027

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Vers l’émergence d’une communauté gaie qui s’assume en Haïti. En effet, des homosexuels, victimes quotidiennement de discrimination, brisent le tabou et s’affichent ouvertement en public à travers une association LGBT dénommée Kouraj.

Une vidéo diffusée sur YouTube, dont le lien a été reçu à l’Agence de presse Médiamosaïque, énumère la litanie de persécutions auxquelles font face les homosexuels d’Haïti, souvent traités de pervers, de malades mentaux ou de disciples de Satan, aux yeux de bon nombre d’adeptes religieux.

Un combat à visage découvert

Visiblement déterminés à faire respecter leurs droits, ces gais, qui revendiquent eux-mêmes, le terme local de « masisis » – quoique stigmatisant à leur endroit-,  souhaitent avoir des espaces propres à leur communauté au même titre que les couples hétérosexuels.

« On veut nous afficher, prouver notre amour à notre partenaire sexuel dans les hôtels, dans la rue ou dans les lieux publics, au même titre que les couples hétérosexuels le font sans crainte de représailles », a déclaré Charlot Jeudi, le président de ce regroupement d’activistes gais dans la vidéo intitulée « Masisi ak fyète ak kouraj (fiers et courageux d’être gais) ».

Avec force, ces homosexuels et transgenres, sous le couvert de l’association Kouraj, dénoncent, dans ce clip (sous-titré en anglais et monté avec la voix de la chanteuse populaire Émeline Michel en background),  l’intimidation, l’intolérance, le conservatisme de la société haïtienne, l’absence de cadres légaux garantissant leurs droits les plus élémentaires.

Changement des mentalités?

Fin des années 90 en Haïti, une nébuleuse qui se prénommait «Grasadis» avait fait une sortie similaire remarquée dans le journal local, Le Nouvelliste. Les initiateurs avaient, cependant,  soigneusement choisi de taire l’identité des auteurs de la pétition.

À part certains hommes aux apparences efféminées à qui la clameur publique attribue le terme péjoratif créole de « massisis », aucune personnalité haïtienne, homosexuelle ou lesbienne, n’a jamais osé publiquement assumer un tel statut.

Pourtant, souvent, la rumeur court que de hautes autorités, des personnalités connues du monde des affaires, du showbiz, mariées ou pas, couchent ou vivent en cachette avec des partenaires de même sexe.

Cliquez pour voir la vidéo http://youtu.be/JYP5U1NgVPI


MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

  1. Sexe: les Québécoises plus «cochonnes» que les Françaises?
  2. Les meilleures positions pour tomber enceinte (MÉDECINE)
  3. L’effet du postérieur, maigre ou charnu, sur l’érection (PUBLICATION)
  4. Sexe et JO: entre tenues suggestives et anatomie généreuse
  5. Clip d’un rappeur de six ans: scandale aux États-Unis
  6. La recette du «cube Maggi» pour des fesses rondes et sexy
  7. Le visage ou les fesses de votre partenaire: quel est votre critère No un?(ÉTUDE)
  8. Beyoncé en bikini: du bonbon pour les paparazzis (IMAGES)
  9. Beyoncé en bikini: du bonbon pour les paparazzis (IMAGES-SUITE)
  10. Haïti-Sexe et politique: un ministre aurait violé deux jeunes garçons
  11. Mideleine Lubins, la première actrice porno connue de la communauté haïtienne (CINÉMA)
  12. Scandale dans une famille haïtienne! La jeune Maguy a goûté au sexe… (CINÉMA)
  13. Montréal: «sans capote» très prisé chez les jeunes (SEXUALITÉ)
  14. Adieu rondeurs! Vive les rondeurs! Contradictoire, diriez-vous?
  15. Kama sutra catholique? Un prêtre incite ses fidèles à faire du sexe
  16. Serena Williams : «J’ai de gros seins et de grosses fesses»
  17. La couronne et les photos nues de Miss Californie
  18. Serena Williams en sous-vêtements sexy (IMAGES)
  19. Sybille: l’histoire d’une ado et d’un adulte dans la cinquantaine
  20. FIFM : du 7e art pour connaître les Juifs autrement à Montréal
  21. Dix ans déjà pour le Festival du monde arabe!
  22. Buzz pour le cinéma québécois en Haïti?
  23. La «petite reine du konpa», Misty Jean, s’essaye au cinéma
  24. Herby Moreau: «je ne veux pas être le porte-parole des Haïtiens»