Nour H. Foura: l’audace maghrébine en patinage artistique

242

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Elle fait jusque-là figure d’exception maghrébine en matière de patinage artistique au Québec. Dans les «première à» qui s’ajoutent à son portfolio, la toute dernière vient de la hisser carrément dans la cour des grands. En effet, Nour Houda Foura devient, à son âge, la première à accéder, dans la catégorie relève, au prestigieux palmarès TOP 20 de la Diversité.

Cette patineuse de 16 ans est l’étoile montante québécoise d’origine algérienne à surveiller. S’il peut paraître osé, le choix du Jury de la placer, dans la catégorie relève, aux côtés de ces grosses pointures du palmarès, il l’est tout autant pour elle, le fait d’avoir choisi de se tailler une place dans une discipline sportive hors des sentiers battus de l’environnement duquel elle provient.

Dans les réponses qui suivent, la jeune Lauréate nous permet d’effectuer une plongée dans son univers où le Québec, le sport, la diversité, le Maghreb, et plein d’autres sujets intéressants, complètent son quotidien. La tonalité du discours qui est le sien nous met en présence d’une jeune femme bourrée de talents et surtout en pleine possession de ses moyens!

Trois Questions à la Lauréate Nour-Houda Foura:

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2019?

Réponse: J’ai été très surprise et émue d’apprendre ma nomination. Ça m’a touchée de voir que ce que je fais tous les jours, parfois sans y penser, parce que la vie de tous les jours nous entraîne dans une routine où l’on s’arrête rarement pour penser, a un impact sur notre société. Mais surtout je suis heureuse de cette nomination et reconnaissante. Merci beaucoup!

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ?

Réponse: La communauté maghrébine au Québec, dont je fais partie, est une communauté qui vient de pays chauds, qui aime le soccer principalement et qui n’est pas nécessairement familière avec les sports sur glace qui font partie intégrante de la société québécoise. En étant Québéco-maghrébine qui pratique le patinage artistique de compétition, j’aime croire que je fais découvrir à ma communauté ce sport sur glace. J’aime croire que l’intégration de toutes les communautés qui immigrent ici au Québec puisse passer, entre autres, par le sport, qui nous l’avons souvent vu, rassemble les gens de toutes les origines et de toutes les religions. Plusieurs fois, il y a des jeunes filles, parfois très jeunes même, des spectatrices, que je rencontre à des compétitions, des séminaires, parfois même dans la rue, d’origines maghrébines qui viennent me féliciter et me dire qu’elles aimeraient, elles aussi, commencer à patiner et j’aime entendre ça. Lors de séances avec les enfants, j’ai remarqué que par mes performances et celles d’autres patineuses issues de la diversité, j’ai vu l’intérêt que les enfants issus de la communauté maghrébine ont pour le patinage. J’ai fait une prestation de patinage en avant-première d’un match gala entre les équipes marocaine et algérienne de hockey, ici à Montréal, et j’ai vu l’engouement de cette communauté qui commence à découvrir ces sports de glace. C’est donc important de continuer ce genre d’initiative qui vise à promouvoir la participation aux sports de glace des communautés immigrantes. Aux Jeux olympiques d’hiver, le Canada est un des 3 meilleurs pays, si ce n’est le meilleur et le Québec et les Québécois sont en grande partie responsables de ce succès et je suis convaincue que les communautés québécoises issues de l’immigration, entre autres, celle du Maghreb peuvent apporter un énorme plus au Québec, mais pour cela, il faut que les enfants de ces communautés s’intéressent et s’inscrivent dans les sports sur glace!

3- Votre regard sur la diversité et son importance pour la société québécoise et canadienne ?

Réponse: La diversité est une des richesses du Québec! Elle est très importante. C’est beau de vivre au milieu de personnes qui viennent de tous les horizons de toutes les origines! C’est beau de rencontrer des gens de partout sans devoir prendre l’avion et que tous ces gens partagent entre eux leur culture, leur histoire, leurs musiques… C’est une chance inouïe que l’on a ici au Québec et il n’y a qu’à voir tous les festivals d’été qui nous font découvrir les cultures du monde qui se rencontrent, ici à Montréal, au Québec, pour le réaliser! 

*Aviez-vous des Personnalités québécoises, canadiennes ou internationales préférées?

J’ai beaucoup d’admiration pour les patineurs qui ont représenté le Canada dans les dernières années. Mes préférés sont Joanie Rochette, Patrick Chan et Tessa Virtue et Scott Moir.

Nour-Houda Foura – Biographie

Née en 2003, à Montréal, de parents ayant immigré au Québec d’Algérie en 1999, Nour est la cadette de trois enfants. Nour a commencé à patiner à l’âge de 5 ans en récréatif pour ensuite faire du compétitif dès l’âge de 8-9 ans. Depuis, Nour s’entraîne 4-5 heures par jour. Elle fait partie du programme de sport-étude Saint-Léonard. Nour a fait partie de l’équipe du Québec et donc faisait partie des 8 premières patineuses de sa catégorie au Québec en 2015-2016, 2016-2017 et en 2017-2018. Nour a été classée 10e au Canada au Défi Canada à Vancouver en 2016.

La 7e Cuvée du « Top20 de la Diversité » à la une de l’actualité! À Radio-Canada, on en fait état à l’émission «Gravel le matin».

Une vue panoramique de la salle au lobby de la Tour Deloitte
Plusieurs des Lauréats de la 7e Cuvée pose avec le parrain et la marraine
La mosaïque officielle de la 7e édition du Top 20 de la Diversité

GROS PLAN – 7e TOP 20 – 7e MosaïCocktail

7e Top20 Diversité: le Prestigieux MosaïCocktail affiche COMPLET

Chanel et Arol à la barre de l’animation du 7e MosaïCocktail

Top20Diversité: Un parrain et une marraine pour la 7e Cuvée

Grande révélation du 7e Top20 Diversité au Prestigieux MosaïCocktail