L’impact du CEJFI dans et au-delà de la communauté laurentienne

255
PHOTO: La fondatrice du Cejfi en compagnie de l’ex-ministre de l’Immigration, l’actuelle députée de Notre-Dame-de-Grâce, Kathleen Weil.

*La chronique du CEJFI – Soucieux de mieux se faire connaître et de permettre au grand public de lier connaissance avec les multiples initiatives de l’organisation, le CEJFI nous plonge dans son univers dans le cadre d’une chronique mensuelle.

Le CEJFI, un organisme communautaire qui fait la différence dans la communauté laurentienne et au-delà…

Fondé il y a plus de 22 ans par Régine Alende Tshombokongo, le Centre d’Encadrement pour Jeunes Femmes Immigrantes-CEJFI est devenu une véritable référence en matière d’intégration des nouvelles arrivantes au Québec. La mission du CEJFI est d’œuvrer à l’intégration sociale, économique, culturelle et civique des jeunes femmes immigrantes de 12 à 35 ans, en favorisant une approche interculturelle et en visant la défense de leurs droits.  Ayant pignon sur rue à Saint-Laurent, l’organisme accueille plus de 3000 personnes par année et ce, sans compter sur le travail acharné d’une équipe dynamique et enjouée, de bénévoles passionnés, de professeurs engagés et de partenariats solides. À cet égard, le CEJFI a reçu au fil des années plusieurs récompenses et distinctions honorifiques.

Mais qu’est-ce qui fait du CEJFI un organisme pas comme les autres? Pour s’assurer de rester à la page et de connecter avec ses membres, l’organisme propose une panoplie de services adaptés et personnalisables aux besoins spécifiques de la clientèle. Par exemple, le services d’outreach cible en particulier les jeunes femmes immigrantes nouvellement arrivées ou déjà installées au pays et leurs familles qui ne connaissent pas encore les ressources sur place. Le service d’accueil et de références permet d’informer les adhérentes et de les référer aux intervenantes du CEJFI ou à des ressources extérieures. Les services d’accompagnement et d’employabilité facilitent l’intégration des jeunes filles et femmes immigrantes au marché du travail. Nous leur offrons des ateliers de recherche d’emploi, de rédaction d’un curriculum vitae et les préparons pour une entrevue. Le service de soutien psychosocial/ juridique confère une assistance immédiate aux femmes les plus vulnérables. Par ailleurs, nos activités visent toujours le rapprochement culturel en ce sens qu’elles consistent à mettre en contact les jeunes femmes immigrantes avec différentes composantes de la société d’accueil afin de créer des ponts entre ces différentes composantes.

Notre plus-value réside certainement dans l’approche holistique valorisée, la prise en charge au cas par cas, les formations en lancement d’entreprise en partenariat avec la Commission scolaire Marguerite Bourgeoys, les ateliers ponctuels en informatique et en numérique et le service de dépannage alimentaire qui s’est révélé être une boue de secours pour des centaines de familles en cette période de pandémie généralisée. Dépendamment de besoins, nos interventions sont également basées sur plusieurs approches comme : l’approche communautaire qui mise sur la reconnaissance et la valorisation du potentiel des individus, des réseaux sociaux, des milieux communautaires. L’approche interculturelle permet aux intervenantes de mieux comprendre le système de référence et les appréhensions vécus par chaque jeune fille immigrante et d’identifier les valeurs non négociables et les valeurs à propos desquelles elles acceptent de transiger.   

Enfin, vous l’aurez compris la diversité des actions de l’organisme n’a d’égal que son implication au quotidien pour impacter de manière positive les jeunes femmes immigrantes et transformer la vie des gens qui viennent frapper à sa porte.

Plus d’infos : www.cejfi.org Email : contact@cejfi.org/ Tél : 514 744 2252

Toute l’actualité du CEJFI: