Le talent et la popularité de Rachid Badouri à la une en France (LE MONDE)

939

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir conquis le Québec, l’humoriste Rachid Badouri semble avoir l’Hexagone à portée de main. L’écho de son talent vient de résonner pas dans n’importe quel média, dans les colonnes du journal Le Monde! Tout un article est consacré au Lavallois d’origine marocaine dans la prestigieuse publication la semaine dernière, a consulté l’Agence de presse Médiamosaïque.

On évoque de grands noms pour présenter celui dont le père aux accents arabes joue un rôle central dans l’ascension du fiston. Le Monde lui attribue «la tchatche d’un Jamel Debbouze, la gestuelle d’un Eddie Murphy». Sa percée en terre française projette une image très favorable au Québec où la diversité peut rêver de réussir dans n’importe quel domaine.

«Rachid Badouri est devenu – aux côtés de Boucar Diouf et d’Anthony Kavanagh – le symbole d’une société québécoise multiethnique où l’industrie de l’humour n’est plus réservée aux « pure laine » (Québécois de souche) », affirme, en effet, le quotidien français Le Monde ans sa livraison du 6 juin 2013  sous la plume de Sandrine Blanchard.

Ce «fils d’immigrés marocains, né en 1976 à Montréal», , qui sera à l’affiche le 21 septembre à l’Olympia de Paris, est décrit comme un  «comédien volubile, élégant». Le Monde rapporte, avec raison, qu’il détient, grâce à son one-man-show «Arrête ton cinéma», vu par près de 350 000 spectateurs au Québec, un «incroyable capital de sympathie» chez nous.