Elle devient la «première cardiologue d’intervention noire au Canada»

451

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Alexandra Bastiany fait l’histoire en inscrivant son nom dans la liste des pionnières. La jeune femme, née à Montréal, de parents d’origine haïtienne, dans le quartier multiculturel de St-Michel, a réussi le tour de force de s’adjuger, en bon droit,  le titre de «première femme noire cardiologue d’intervention au Canada».

 «Non seulement elle a réussi ses études de médecine, mais elle est également devenue la première femme noire au pays à être admise cardiologue d’intervention ou hémodynamicienne – une spécialisation en cardiologie qui consiste à traiter certaines maladies cardiaques par voie endovasculaire, c’est-à-dire en introduisant des cathéters et des sondes dans les artères du cœur», a rapporté le site web de l’Université de Montréal dans des extraits cités par l’Agence de presse Médiamosaïque.

Avec ses propres parents pour modèles, Alexandra Bastiany avait le chemin tout tracé devant elle. En effet, «la Dre Bastiany baigne dans un environnement scientifique tout au long de son enfance: sa mère est infirmière et son père chimiste, ayant obtenu son diplôme en sciences appliquées en chimie organique à l’Université de Montréal», selon la même source.

Un portrait qui lui a offert l’occasion de témoigner sa profonde vénération envers la culture du pays d’origine de ses géniteurs. «Mes parents m’ont inculqué très jeune l’importance qu’accorde la culture haïtienne à l’éducation et à la discipline, en me disant que je devais travailler plus fort que les autres pour réussir dans notre société, se remémore la jeune femme. Ils m’ont aussi apporté un soutien inégalé durant mes études, à travers les repas préparés par ma mère ou les bons mots de mon père: c’est un modèle que j’entends reproduire.»

Accédez à l’article au complet