Des millions pleuvent sur le jeune entrepreneur montréalais Dax Dasilva

764

MONTRÉAL – Dax Dasilva vient de décrocher ni plus ni moins la rondelette somme de 30 millions de dollars pour propulser LightSpeed, une entreprise qu’il a lancée tout récemment à Montréal en 2005. Âgé seulement de 36 ans, le jeune entrepreneur montréalais n’en revient toujours pas.

 

La source du pactole de 30 millions

Cette mirobolante manne d’argent ne provient pas de la province du Québec, ni du Canada, mais plutôt d’Accel Partners de Palo Alto, en Californie, un fonds de capital de risque américain. Accel Partners investit notamment dans des entreprises comme Facebook, Groupon et Angry Bird, avions-nous appris à l’Agence de presse Médiamosaïque.

« Ils nous ont approchés, lors d’un congrès où on avait un stand. Ils nous ont dit que nous étions la prochaine grande tendance, que nous représentions le futur. On était au mois d’octobre 2011, et avant la fin du mois d’avril 2012, l’entente était signée et nous avions 30 millions de dollars en poche », a déclaré Dax Dasilva qui s’est converti au judaïsme peu après son arrivée au Québec.

La griffe du SAJE et de la FMMJ

Né à Vancouver et issu d’une communauté portugaise implantée en Inde, Dasilva s’est installé en 2001 à Montréal dans un minuscule appartement où il a pris le temps de concevoir son modèle d’affaires en profitant notamment du coaching et des subventions du SAJE Accompagnateur d’entrepreneurs et de la Fondation du maire : le Montréal Inc de demain de Montréal.

Reconnaissant, il avoue aujourd’hui à La Presse et à Radio-Canada, qui ont fait de lui leur « Personnalité de la semaine », que « sans ces subventions, je ne serais pas là où je suis maintenant. LightSpeed non plus ». Revenant sur le modeste train de vie qui a précédé son actuel statut d’entrepreneur multimillionnaire, il a admis que le temps où il débutait en affaires via le soutien du SAJE et de la FMMJ « n’était pas une période de grande richesse, mais j’étais chez moi à faire ce que j’aime. »

LightSpeed en bref

À noter que LightSpeed exploite le créneau des nouvelles technologies. Cette jeune entreprise montréalaise de 55 employés a inventé et commercialise un logiciel qui s’inscrit dans la lignée des tendances actuelles du marché voué aux écrans tactiles.

Utilisée par plus de 10 000 magasins, répartis dans 30 pays à travers le monde, la solution informatique de LightSpeed est adoptée également par plus de 1000 centres d’affaires ayant pignon sur rue à Manhattan et à SoHo. D’où la raison de l’ouverture prochaine d’un bureau de LightSpeed à New-York.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

 

 

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAÏQUE Cr O.PontBriand (Dax Dasilva président et fondateur de l’entreprise montréalaise LightSpeed « Personnalité de La Presse/Radio-Canada »)