Derraji/De Courcy: les étincelles d’un face-à-face (CHARTE- 3e Gala CMQ)

1282

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Égal à lui-même et droit dans ses bottes, le président du CMQ n’a pas plié l’échine malgré l’honneur que la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Diane de Courcy, lui a fait à l’occasion du gala d’excellence du CMQ.

L’affrontement s’est plutôt révélé courtois et civilisé. Le ton a d’abord été donné par la ministre qui tenait à être présente à cette activité en dépit de l’hostilité affichée de la communauté maghrébine envers la Charte des valeurs québécoises.

Contrairement à ce qu’aurait aimé entendre Diane De Courcy, qui est solidaire de son collègue Bernard Drainville (auteur du controversé projet de loi sur la laïcité), Monsef Derraji a réaffirmé solennellement, dans son allocution de circonstance, que «le CMQ s’oppose fermement à la Charte proposée par le gouvernement».

«Le Québec pour lequel nous militons est un Québec ouvert, inclusif et fier de sa diversité. Un Québec harmonieux qui saurait mettre à profit les compétences de ses citoyens peu importe leurs religions et leurs origines», a poursuivi M.Derraji à l’endroit de l’assistance, il va sans dire, dans les oreilles de son invitée.

Pour rétablir les ponts avec Québec et pour s’assurer d’une meilleure communication avec la communauté, qui, depuis plusieurs années, fait les frais d’un taux de chômage frisant les 20 à 25%, la ministre a annoncé la réactivation de la Table de concertation Maghreb du MICC.

Interpellant, à la fin de son speech, personnellement le président du CMQ autour de la Charte, Diane de Courcy a soutenu que sa démarche de main tendue envers la communauté maghrébine est «sincère». Une demande qui a reçu l’approbation de Monsef Derraji.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com SPÉCIAL 3e Gala du CMQ:

 

ZOOM MEDIAMOSAIQUE.Com

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés: