Yolande James propose des modèles aux jeunes issus de la diversité(MICC-DIVERSITÉ)

662

Flanquée de plusieurs stars, dont Bruny Surin, Florence K, Marième Ndiaye, la ministre de l’Immigration a lancé le 6 juillet 2009 le volet «Modèles sans frontières» du programme «Valorisation jeunesse». Plusieurs autres personnalités qui ont réussi leur parcours professionnel étaient aussi présentes pour l’occasion, a appris le MICC à «Média Mosaïque».

«Les adolescentes et les adolescents ont besoin de se projeter dans l’avenir et de croire en eux», a déclaré Yolande James pour justifier le bien-fondé de son initiative. Selon elle, le fait de «proposer aux jeunes des modèles de réussite peut leur donner l’espoir de réaliser leurs propres ambitions et
leurs rêves».

Il s’agit du premier programme à rassembler des Québécoises et des Québécois aux profils diversifiés qui, de par leurs engagements et leurs témoignages, contribueront à encourager les jeunes, plus particulièrement ceux des communautés culturelles, à trouver leur voie et à aller au bout de leurs rêves.

Ce programme s’inscrit dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014 et du Plan d’action 2008-2013 «La diversité: une valeur ajoutée du gouvernement du Québec»,  a précisé le ministère de l’Immigration et des communautés culturelles (MICC) dans un communiqué de presse reçu à la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

À travers «Modèles sans frontières», on veut «rendre accessibles aux jeunes, plus particulièrement ceux des communautés culturelles, des modèles de réussite et d’accomplissementpersonnels et professionnels; développer un sentiment de fierté et renforcer l’estime de soi chez les jeunes de toutes origines qui seront en contact avec les personnes modèles»

Il vise également à «donner une image publique positive des personnes des communautés culturelles, leur présence permettant de contrer les stéréotypes et les préjugés encore présents au sein de la société, que cela soit à l’école ou au travail; contribuer à accroître les chances de pleine intégration sociale et professionnelle des jeunes des communautés culturelles de façon à leur permettre de participer à leur juste mesure à la société québécoise», selon le MICC.

 

MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

Les jeunes filles de la diversité sont des héroïnes (MICC-DIVERSITÉ)

Photo Cr MICC- L’animatrice de Musique Plus, Marième Ndiaye, le champion olympique, Bruny Surin, la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Yolande James, et l’auteure-compositrice-interprète, Florence K, lors du lancement du programme Valorisation jeunesse – Modèles sans frontières au TAZ.