« Vues & Voix »: l’identité de La Magnétothèque désormais « humanisée »

187

La Rédaction

MONTRÉAL – L’image de marque de « La Magnétothèque », muée en « Vues & Voix », n’est plus ce qu’elle a été depuis le 30 mars dernier. En marge de la conférence de presse au cours de laquelle la décision a été officialisée, l’Agence de presse Médiamosaïque avait demandé à Diane Pilotte, la présidente du Conseil d’administration dudit Institut culturel de justifier le choix de cette nouvelle dénomination. Mme Pilote précise les attentes qu’elle a placées dans cette nouvelle campagne.

Médiamosaïque: Pourquoi cette transformation de l’image de La Magnétothèque ?

Nous n’utilisons plus de magnétophone et nous ne sommes plus une bibliothèque, les deux composantes de notre ancienne identité.

Le Conseil d’administration a voulu remettre l’Humain au cœur de notre mission. Et quoi de plus humain que nos 450 bénévoles qui, à chaque semaine pendant 2h30, utilisent leurs Vues et donnent leurs Voix, pour transformer un livre en une œuvre littéraire sonore.

Médiamosaïque: Vues et Voix, vous permettra-t-elle d’atteindre vos objectifs ?

Il se publie environ 35 000 livres au Québec par an. Notre objectif est de pouvoir offrir 10%, soit 3500 de ces ouvrages, en version sonore. Nous en sommes présentement à 800. Je vous rappelle que selon l’article 26 de la Déclaration des droits de l’Homme des Nations Unies: Toute personne à droit à l’éducation, et que l’article 27 nous dit que: Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique qui en résultent.

Nous espérons que par cette campagne de notoriété, nous irons chercher de nouvelles sources de financement en interpellant toutes celles et tous ceux pour qui l’accès universel à la Culture, à l’éducation, à la connaissance et au savoir ne sont pas de vains mots. Notre subvention de base du ministère de la Culture des Communications et de la Condition féminine n’a pas augmenté depuis près de 15 ans. Nous sommes en situation financière précaire mais malgré tout, nous avons depuis 2001 doublé notre production, augmenté la superficie de nos studios et donnons du travail à plus de 20 personnes.

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com ( En haut, la présidente du Conseil d’administration de l’Institut culturel « Vues et Voix », ex-La Magnétothèque, Diane Pilotte.  En nas, la PDG Marjorie Théodore, s’adresse aux médias et invités sous les yeux de la DG de la diffusion de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Hélène Roussel )