Ville de Montréal: la diversité « en panne sèche depuis cinq ans »

649

La Rédaction

MONTRÉAL – Très peu de progrès ou pas du tout en matière de diversité sous l’administration Tremblay, a dénoncé le parti Vision Montréal qui a dit noter une « panne sèche depuis cinq ans » provoquée  en grande partie par « l’éparpillement de l’embauche en arrondissement » sous l’ère Zampino.

 

Montréal: un triste portrait

Si « les minorités visibles et minorités ethniques représentent 30,7 % de la population montréalaise, celles-ci ne représentent respectivement que 8,5 % et 4,8 % des effectifs de la Ville de Montréal », a estimé la chef de l’Opposition officielle et chef de Vision Montréal, Louise Harel, qui dit se fier aux aux statistiques les plus récentes.

Vu l’« écart à combler dans la fonction publique montréalaise », Mme Harel croit que « ce constat peu reluisant doit nous motiver à mettre en branle les démarches pour améliorer le score de Montréal en matière d’intégration des membres de la diversité culturelle » .

Un tableau brossant un portrait de la situation de 2006 à 2010, publié par Vision Montréal dans un communiqué de presse reçu à l’Agence de presse Médiamosaïque donne une idée assez claire de la représentativité des groupes visés par la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi.

2006

2007

2008

2009

2010

Femmes

38,7%

39,2%

38,6%

38,7%

38,2%

Autochtones

0,3%

0,3%

0,3%

0,3%

0,3%

Minorités visibles *

6,1%

7,1%

7,2%

7,8%

8,5%

Minorités ethniques *

4,9%

5,2%

4,8%

4,7%

4,8%

* Ces groupes comptent des hommes et des femmes

 

Sur le profilage racial

Précisons que cette sortie de Vision Montréal tient lieu en marge d’une rencontre avec le spécialiste en matière d’interculturalisme Gérard Bouchard, en prélude au « Symposium international sur l’interculturalisme » présidé par ce dernier en collaboration avec le Conseil de l’Europe. Un événement qui s’est tenu du 25 au 27 mai à Montréal.

Le parti de Louise Harel en a profité pour réitérer son appui aux recommandations du rapport de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse sur le profilage racial. Il exige que  que « le tribunal des droits de la personne puisse statuer sur des causes de profilage racial impliquant des policiers » .

 

La diversité, selon Vision Montréal

La note de Vision Montréal confie que Gérard Bouchard « a partagé avec nous sa vision d’un Montréal riche en interactions, rapprochements, échanges et initiatives intercommunautaires et nous souscrivons à ce projet emballant », a révélé, de son côté, le président de Vision Montréal, Monsef Derraji.

« En valorisant la diversité, Vision Montréal désire que la métropole s’épanouisse dans le respect de toutes les personnes, quelle que soit leur origine, qui en forment le tissu social pour faciliter leur intégration et permettre l’émergence d’une appartenance commune », a-t-il ajouté.

« Plus que jamais nous sommes convaincus de la nécessite d’intégrer la diversité culturelle dans toutes les sphères de notre action politique, notamment dans nos efforts pour favoriser l’accès à l’emploi des membres des communautés culturelles, pour faire de Montréal une métropole accueillante et cosmopolite », a conclu Louise Harel.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com /Cr V.MTL( En haut, une vue de la façade Est du bâtiment logeant l’hôtel de ville de Montréal. En bas, le tableau illustrant les effectifs de la Ville de Montréal)