Victor Armony: La compétence argentine au service de l’UQÀM

175

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2017?

J’en suis heureux et honoré. Je suis fier, en tant qu’immigrant, de pouvoir faire un apport positif, dans la mesure de mes possibilités, à la société qui m’a accueilli. Aussi, je sais que, à plusieurs égards, il s’agit d’une reconnaissance envers la population québécoise d’origine latino-américaine.

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ?

J’enseigne des cours qui portent sur l’immigration et les relations interethniques depuis plusieurs années. Dans ce contexte, j’essaie de sensibiliser mes étudiants aux enjeux de la justice sociale dans une société où les différences culturelles et identitaires sous-tendent parfois des problèmes d’inégalité. Je mène des recherches sur ces questions, car je crois que les analyses scientifiques doivent contrer certains préjugés et discours négatifs sur l’« Autre ». C’est pourquoi je m’implique également au niveau de la société civile et des médias, car il me semble important de contribuer à une meilleure compréhension des défis de la diversité afin d’avancer dans la construction d’un Québec plus inclusif.

3- Votre regard sur la diversité et son importance pour la société québécoise et canadienne ?

Il va de soi que la diversité est un atout pour toute la société, non seulement à cause de la multiplication de talents et de perspectives qui enrichissent la vie collective, mais aussi parce nous vivons dans un monde dans lequel l’idée même de pluralisme – d’idées, d’identités, de modes de vie, etc. – est au cœur du vivre-ensemble.

Biographie : VICTOR ARMONY

D’origine argentine, Victor Armony est professeur titulaire au Département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), ainsi que co-directeur de l’Observatoire des Diasporas du Centre de recherches interdisciplinaires sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ). En 2011-2012, il a été Senior Fellow au Center for North American Studies (American University, Washington, DC) et titulaire de la Chaire invitée de recherche Fulbright en études politiques (Department of Government, University of Texas). Il a été professeur invité dans des universités en Argentine, Espagne et Uruguay. Entre 1998 et 2000, il a enseigné à l’Université d’Ottawa, après avoir été boursier postdoctoral à l’Université de Colombie-Britannique.

 

Spécialiste des enjeux sociopolitiques en Amérique latine, Victor Armony a été directeur de l’Observatoire des Amériques (2008 à 2013), rédacteur en chef de la Revue canadienne d’études latino-américaines et caraïbes (2004 à 2011) et analyste politique et économique pour la section de langue espagnole de Radio Canada International (2009 à 2012). Il codirige actuellement le Laboratoire interdisciplinaire d’études latino-américaines (LIELA) de l’UQAM. Il a été codirecteur et membre fondateur du Réseau d’études latino-américaines de Montréal (RÉLAM). Il a reçu de nombreuses subventions de recherche, notamment du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et du Fonds québécois de recherche en sciences humaines.

 

Victor Armony est l’auteur de plusieurs livres, dont Le Québec expliqué aux immigrants (VLB Éditeur, 2007; réédité en 2012; traduit à l’allemand en 2010 et à l’espagnol en 2013) et L’énigme argentine (Athéna, 2004). Il a coédité, avec Stéphanie Rousseau, l’ouvrage Diversidad cultural, desigualdades y democratización en América Latina (Éditions Peter-Lang, 2012). En 2014, il a dirigé un numéro spécial de la revue Canadian Ethnic Studies sur les disaporas latino-américaines au Canada, en Espagne et en Israël. Il mène actuellement des recherches sur la population d’origine latino-américaine au Québec. En 2017, il a siégé sur le comité-conseil pour la Consultation sur la discrimination systémique et le racisme et il a rédigé, au nom de la Coalition pour l’intégration latino-québécoise, un rapport et un mémoire déposés auprès du Ministère de l’intégration, de la diversité et de l’inclusion.

SPÉCIAL 6e TOP 20 de la DIVERSITÉ: