Marcel Tremblay, mérite-t-il le vote de la diversité? (MUNICIPALES)

206

Marcel Tremblay courtise cette fois le vote de la diversité après avoir représenté celle-ci auprès de son frère Gérald Tremblay, maire de Montréal. Il quitte son poste de conseiller de ville du district de Notre-Dame-de-Grâce pour briguer la mairie de l’arrondissement «Villeray-Saint-Michel-Parc Extension (VSMPE)», le bastion le plus multiethnique de Montréal.

Son frère, Gérald Tremblay, l’a présenté à la presse le lundi 10 août 2009 en compagnie des quatre autres personnalités devant l’entourer dans l’exercice de ses fonctions, si tout se passe comme prévu le grand soir du 1er novembre 2009.

«À l’image du Montréal d’aujourd’hui»

En effet, les actuels conseillers Frank Venneri, Mary Deros et Sylvain Lachance, ainsi que Frantz Benjamin, qui sollicite son premier mandat dans St-Michel, étaient tout sourire aux côtés du chef d’«Union Montréal», Gérald Tremblay, qui dit avoir le privilège d’annoncer une brochette de candidats «à l’image du Montréal d’aujourd’hui».

En entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque», le maire de Montréal a déclaré qu’«il s’agit d’une équipe très forte qui va travailler pour convaincre les citoyens à voter pour Union Montréal. C’est une équipe très dynamique, très expérimentée».

«C’est des gens d’origines diverses qui connaissent très bien la réalité des résidents de cet arrondissement le plus multiethnique de Montréal», a poursuivi le chef d’«Union Montréal» qui se dit «très fier de présenter une telle équipe».

Questionné par MEDIAMOSAIQUE.Com sur la concurrence qui fera tout pour barrer la route à ses poulains, le maire n’a pas nié l’intérêt des autres partis pour cet arrondissement, toutefois, a-t-il insisté, «ils doivent savoir que nous présentons la meilleure équipe et nous allons expliquer à la population pourquoi nos candidats forment la meilleure équipe et pourquoi ces personnes d’expérience méritent que la population leur fasse confiance».

Des candidats imbattables, selon Gérald Tremblay

Vantant l’expérience de ses candidats, Gérald Tremblay a brossé leur profil en mettant de l’avant «les quatre mandats de Sylvain Lachance qui convoite un cinquième,  Frank Venneri qui est à la recherche d’un quatrième, un quatrième mandat également pour Mary Deros. S’agissant de Marcel, il a déjà eu deux mandats dans un autre arrondissement, mais on sait qu’il connaît très bien la problématique des communautés culturelles, c’est sa responsabilité au comité exécutif de la Ville».

Quant à Frantz Benjamin, qui est, sans jeu de mots, le benjamin du groupe, le maire n’a eu que des mots flatteurs à son endroit: «il s’agit d’un jeune dynamique qui a une expérience et une feuille de route remarquables, pas uniquement comme commissaire scolaire mais également comme président du Conseil interculturel de montréal (CIM) qui a travaillé sur le profilage racial et qui a travaillé avec la communauté haïtienne lors des États généraux. On est très heureux que Frantz se joigne à cette équipe d’expérience.»

«Cette équipe va travailler ensemble pour que les cinq membres soient élus le 1er novembre», a garanti le maire Gérald Tremblay que l’Agence de presse «Média Mosaïque» a interviewé au local du parti (460 de St-Paul-Est) à l’issue de la présentation officielle de son équipe pour l’arrondissement «Villeray-Saint-Michel-Parc Extension (VSMPE)».

Marcel Tremblay, aura-t-il le vote de la diversité?

À noter que Marcel Tremblay a effectivement tissé des liens avec les différentes communautés culturelles. Il les côtoie au quotidien dans sa tâche et est devenu célèbre pour avoir innové en crééant notamment la mégastructure des «Week-ends du monde (WEM)» pour appuyer différents festivals dans les communautés culturelles.

Il est à mentionner, toutefois, que les WEM ne font pas l’unanimité ces derniers temps dans les communautés culturelles. Certains promoteurs d’événements désapprouvent ouvertement les critères imposés à cette structure qui portent l’empreinte de Marcel Tremblay et y ont même claqué la porte, d’autres, en revanche, voient les choses autrement et suggèrent qu’on y apporte des correctifs.

Rappelons, tout de même que, pour témoigner leur reconnaissance envers les actes posés par Marcel Tremblay en leur faveur, diverses associations représentatives de plusieurs communautés lui ont officiellement récompensé. M.Tremblay a obtenu le prix «Personnalité de l’année» 2008 de la communauté italienne via la CIBPA (Association des entreprises professionnelles italo-canadiennes).

Tout récemment, juillet 2009, la «Fédération des organismes de Trinidad et Tobago du Québec» avait emboîté le pas à travers son projet dénommé «Montreal in harmony». Celle-ci avait décerné une reconnaissance à Marcel Tremblay «pour sa contribution au rapprochement des différentes communautés culturelles et le développement de leur sentiment d’appartenance à Montréal».

Va-t-il avoir le vote de la diversité qui est massivement représentée dans cet arrondissement de la métropole? Il est encore trop tôt pour le dire ou le prédire. Toutefois, les résultats du scrutin du 1er novembre parmettront d’affirmer, et ce, avec précision, si les gestes qu’il avait posés avaient plu ou non à celle-ci à titre de responsable des communautés culturelles auprès du maire de Montréal.

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.COM: Cr Hubert Molaire (En haut) Marcel Tremblay prenant la paole récemment à un événement. (En bas), le maire de Montréal, Gérald Tremblay, pose avec son équipe de cinq candidats dans (VSMPE) pour le photographe de l’Agence de presse «Média Mosaïque». De gauche à droite: Frank Venneri (François-Perrault), Sylvain Lachance (Villeray), Marcel Tremblay (candidat à la mairie de VSMPE), Gérald Tremblay (mairie de Montréal), Mary Deros (Parc Extension).