Une nouvelle DG prend les rênes du Centre Segal «pour bâtir des ponts culturels»

57

Le Centre Segal, qui se présente comme le «numéro un du théâtre anglophone au Québec», annonce avoir fait appel en ce sens à Manon Gauthier. La nouvelle directrice générale aura pour mission de «donner au centre un élan vers un nouveau sommet», espère le président Alvin Segal.

«Manon Gauthier compte à son actif de remarquables réalisations dans le milieu des arts et des affaires et ses valeurs s’harmonisent avec ma vision du rapprochement et de la diversité culturelle par l’entremise des arts», croit fermement M. Segal.

 

La DG et sa vision du Centre Segal

Dans le communiqué annonçant la nomination de Mme Gauthier, reçu par courriel à la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque», celle-ci affirme «considérer les arts comme une langue universelle qui fait avancer le dialogue interculturel».  La nouvelle directrice générale y voit également «un moteur de développement économique important».

Évoquant l’implication et la vision de l’institution dont elle a désormais les commandes, Manon Gauthier estime que «le Centre Segal des arts de la scène se taille une place de choix au pays». Un positionnement qui est parfaitement, selon elle, «en harmonie avec l’ambition culturelle de Montréal».

«Les arts occupent une place des plus importantes en tant que levier de développement économique de la métropole, d’éveil artistique de sa jeunesse, ainsi que de création de son patrimoine culturel. Le Centre Segal est l’exemple vivant que l’union des mondes de la philanthropie, des affaires et des arts est un investissement durable », a poursuivi Mme Gauthier.

 

Appui renouvelé de ses collaborateurs

Pour réussir pleinement sa tâche, les responsables de l’organisme assurent que Mme Gauthier pourra également compter sur l’appui et sur les «relations d’affaires, interculturelles et artistiques établies par Alvin Segal, C.M., et la directrice artistique primée Bryna Wasserman, pour asseoir la réputation du Centre.»

«Bryna Wasserman a tracé la voie artistique en tissant des liens avec certains des principaux théâtres francophones du Québec. Cette saison par exemple, le Théâtre Segal et le Théâtre du Rideau Vert coproduisent la pièce de Jon Marans Old Wicked Songs, dont l’adaptation française Une musique inquiétante est actuellement à l’affiche au Rideau Vert», ont-ils illustré.

 

 

À propos du Centre Segal des arts de la scène

Le Centre Segal des arts de la scène est l’une des institutions culturelles multidisciplinaires de choix, en matière d’arts de la scène à Montréal. Il est composé de 5 piliers : Le Théâtre Segal, un théâtre professionnel primé de langue anglaise; l’Académie, vouée à l’épanouissement des artistes et des auditoires de demain; Le Studio, un endroit intime et inspirant, servant de vitrine à la nouvelle génération de professionnels des arts de la scène; l’EspaceCinéma, une salle de cinéma-boutique vouée à la présentation des meilleurs films à Montréal et à travers le monde; et le Théâtre Yiddish Dora Wasserman, célébrant plus de cinquante ans de diffusion de l’expérience juive et servant de passerelle de rapprochement entre les cultures, par les arts.

 

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Paul Ducharme (En haut, la nouvelle directrice général du Centre Segal, Manon Gauthier. En bas, Mme Gauthier pose en compagnie du président président du conseil du Centre des arts de la scène et président et chef de la direction de Vêtements Peerless Alvin Segal et de la directrice artistique Bryna Wasserman)