Une bagatelle d’1,2 milliard pour reconstruire le Chili (ÉVALAUTION GOUVERNEMENTALE)

193

Le Chili évalue à 1,2 milliard le coût des travaux en vue de la reconstruction des infrastructures mises à mal par le tremblement de terre et le séisme qui a suivi le 27 février dernier. Le bilan de l’estimé a été dressé par le ministre des Travaux publics, Sergio Bitar, moins de dix jours après la catastrophe.

 «Tous ces travaux oscillent entre 1 et 1,2 milliard de dollars (…) un investissement réparti sur une période de trois ou quatre ans», a dit Sergio Bitar qui a précisé que ce calcul prend en compte la réparation des routes, des aéroports, des barrages et canaux, la remise en route du service d’eau potable en zones rurales et la réhabilitation du littoral.

Citant une dépêche de l’AFP, l’Agence de presse «Média Mosaïque» informe cependant que  des sociétés américaines de modélisation des risques, Eqecat et Air Worldwide, avaient calculé que les destructions pourraient dépasser les 15 milliards de dollars. Soit 10% du Produit intérieur brut (PIB) annuel du pays.

Au fait, l’évaluation de Sergio Bitar constitue la première estimation officielle dressée par le gouvernement chilien. Ce coût n’inclut pas la réfection de bâtiments publics et des ports commerciaux, avions-nous appris.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

  • Nelson Ojeda: «les Chiliens, malgré tout, sont capables de rebondir»
  • Chili: les quartiers les plus pauvres plus durement touchés
  • Chili: plus de 708 morts dénombrés, selon un dernier bilan officiel
  •  

     

    PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/ Cr AP (Vue d’un quartier dévasté par le séisme au Chili)