Un bel automne 2009 pour le cinéaste montréalais Giovanni Princigalli (CINÉMA)

125

USA, Italie, Afrique, tels sont les endroits où l’ouvrage cinématographique du documentariste montréalais Giovanni Princigalli a effectué une nouvelle percée au cours des mois de septembre et d’octobre 2009.

En effet, dans une note reçue par courriel à la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque» de la part de Princigalli, ce dernier nous informe de la tenue de ces projections qui confirme une fois de plus la reconnaissance de son talent à l’échelle internationale.

Les deux documentaires en question de cet Italo-Montréalais, originaire de Bari, sont « Ho fatto il mio coraggio » (2009, 50 min) et « Japigia gagì » (2003, 59).

« Ho fatto il mio coraggio » (2009, 50 min) a été en compétition au Salina Doc Festival (première européenne) qui a lieu au cours de la dernière semaine de septembre. Il va connaître sa première africaine  au Kenya International Film Festival à la fin du mois d’octobre.

Par ailleurs, « Japigia gagì » (2003, 59) a été sélectionné et diffusé  au New York Gipsy Film Festival la première semaine d’octobre. Ledit documentaire a été réalisé dans une communauté de Gitans de Roumanie dans la ville de Bari, en Italie du sud, a indiqué le documentariste.

 

MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

  1. Un bel automne 2009 pour le cinéaste montréalais Giovanni Princigalli (CINÉMA)
  2. Coup de projecteur sur l’émigration italienne au Canada avec Giovanni Princigalli (CINÉMA)
  3. Les Italiens vus par Marcel Tremblay comme des Montréalais de «souche» (LANCEMENT)
  4. Giorgia Fumanti, la «personnalité» 2009 de la communauté italienne(VALORISATION)
  5. Coup de projecteur sur l’émigration italienne au Canada avec Giovanni Princigalli (CINÉMA)
  6. Le député Massimo Pacetti aime son drapeau canadien (COMMÉMORATION)

 

PHOTO: Image conçue par MEDIAMOSAIQUE.Com à partir des drapeaux italien et canadien auxquels on insère en haut à droite la photo du réalisateur Giovanni Princigalli.