Trudeau et la diversité: réussira-t-il le premier test du 4 novembre?

340

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Il s’agit du premier test qui confirmera l’engagement réel du nouveau premier-ministre du Canada envers la diversité. Cette frange non-négligeable de l’électorat canadien, courtisée par les formations politiques de tous bords, s’attend également à voir certains de ses élus se retrouver également à la table des décisions à Ottawa. 

Loin de se contenter de faire valoir théoriquement ses liens et sa proximité avec les Communautés culturelles, Justin Trudeau dispose désormais de la carte à jouer qui peut lui permet de démontrer, dans les faits, que l’apport de la diversité est essentiel à l’avenir du Canada, un pays considéré d’ailleurs, traditionnellement, comme une terre d’immigration.

Pour envoyer ce signal non équivoque, indispensable à l’ère post-niqab où la banalisation de la parole raciste devient monnaie courante notamment à travers les réseaux sociaux, celui qui a débarrassé le Canada d’une décennie de pouvoir conservateur a les coudées franches, voire l’embarras du choix pour désigner les élu(e)s de son choix.

De l’avis de plusieurs spécialistes en matière de diversité consultés par l’Agence de presse Médiamosaïque, le nouveau premier-ministre pourra difficilement évoquer la thèse du nombre ou de celle de la qualification et de l’expérience pour s’excuser ou justifier une éventuelle faible présence de la diversité au sein de son cabinet ministériel.

On sait toutefois qu’il ne s’agit pas du seul critère qui permettra à quiconque d’accéder au prestigieux conseil des ministres. L’origine, la couleur ou la culture ne devraient logiquement pas avoir droit de cité sur le fameux critère de la qualification indispensable à la bonne gestion d’un portefeuille. Les régions, le profil, les compétences individuelles, la parité, le militantisme, auront également à peser, et c’est normal, dans la balance.

Un fait est certain, le sous-estimé qui n’a nullement souffert du niqab, contrairement à son rival Thomas Mulcair qui en a théoriquement payé le prix, n’a toutefois pas le choix de composer avec la diversité. Va-t-il semer le doute dans le rang de ses partisans de la diversité ou conforter l’estime de ces derniers envers lui? La réponse de Justin Trudeau dans moins de 24 heures!

L’Actualité en VIDÉO:

(VIDÉO) Jubilé du « Nostra Aetate » dans la Communauté juive

(VIDÉO) Horreur au Burundi: l’aide du Québec et du Canada sollicitée

(VIDÉO) Un modèle d’affaires en pleine expansion au 3737

(TORONTO) Natcom sacrée « Entreprise socialement responsable de la Caraïbe »

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

Le 3e Gala Diversité en VIDÉO:

Cliquez ici: VOX-POP: 3e Édition du Gala Diversité (via FACEBOOK) 

Cliquez ici  VOX-POP: 3e Édition du Gala Diversité (via YOUTUBE)

* MEDIAMOSAIQUE.Com Autour du 3e Gala Diversité:

3e Gala Diversité: une soirée riche en couleurs, en glamour et en émotions (COMMUNIQUÉ)

Célébrer la Diversité avec un grand D grâce à Médiamosaïque!

Gala Diversité: la Banque Nationale fière de son partenariat avec Médiamosaïque

Du beau « changement » au 3e Gala de la Diversité !!!

3e Gala Diversité – Cadeaux: Banque Nationale gâte nos convives

La Banque Nationale devient « Commanditaire présentateur » des Grands Prix Mosaïque 2015 (COMMUNIQUÉ)

La FCRR rend hommage à Donald Jean et à Médiamosaïque

* Autour du MosaïCocktail:

– Liens d’articles et de Vidéos publiés par différents médias:

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet: