Triomphe de Fanny Deutcha au concours «Miss Cameroun Canada» version 2010

340

Mis à part son physique qui a évidemment séduit les évaluateurs, bien d’autres qualités ont certainement permis à Fanny Deutcha de mériter la couronne de Miss Cameroun Canada parmi les 12 autres finalistes de la compétition cette année.

D’abord, sous un registre beaucoup plus intimiste, Fanny avoue elle-même se reconnaître à travers les épithètes qui suivent : «discrète, chaleureuse, déterminée et travailleuse». Des critères qui l’ont mise bien en selle vis-à-vis de ses concurrentes.

Miss Cameroun Canada: On y va juste pour voir les filles en bikini?  

Des «attributs» complémentaires

Ensuite, son implication, son intelligence, n’ont vraisemblablement pas été sans incidence sur son sacre. En effet, âgée seulement de 19 ans, la nouvelle reine est sur le point de décrocher son diplôme (niveau baccalauréat) en Science politique à l’Université de Montréal, avions-nous appris.

La Miss Cameroun Canada 2010 est également  membre de l’Association des jeunes parlementaires du Canada et a participé en tant que «députée junior» à la simulation parlementaire qui s’est déroulée en décembre 2009 à l’Assemblée nationale du Québec, selon un portrait esquissé par les organisateurs, consulté par la rédaction de l’Agence de presse «Média Mosaïque»..

 

Symbolisme de l’événement et privilèges

Grâce à ce couronnement de l’ACC, le rituel le plus couru de la communauté, organisé le 22 mai dernier à Montréal, la ravissante jeune femme obtient le privilège de représenter la jeunesse féminine camerounaise au Canada au cours de l’année.

«Un billet aller-retour Montréal-Dla/Yde (offert par Royal Air Maroc) + 200$ de produits de soins Kariderm + tenue confectionnée par Styl’Afrique Coop + produits de soins offerts par MBC Béauté Int», ont été également offerts à la nouvelle reine, selon ce que nous a précisé l’ACC, organisatrice de l’événement.

 

Les Camerounais au Canada

En effet, chaque année, et ce depuis 2009, l’Association des Camerounais du Canada tente de mobiliser cette jeune communauté africaine qui prend racine au Canada via son affiche annuelle dénommée la «Semaine culturelle». Le gala «Miss Cameroun Canada» étant l’événement phare de cette convocation.

Précisons que, les Congolais d’origine, numériquement, forment la plus imposante colonie africaine au Québec et la deuxième communauté noire après les Haïtiens. L’immigration en provenance du continent africain, incluant le Maghreb, est assez récente dans la province comparativement  aux Antillais (1950) ou aux cohortes d’Européens ayant débarqué ici au début du siècle dernier.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

 

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com Cr ACC (Ébahie lors de son accession au trône, Fanny Deutcha, en train de recevoir le trophée et la banderole de l’ACC le 22 mai dernier à Montréal)