TOU.TV, du leadership «radiocanadien» dans l’univers du Web

485

Radio-Canada vient de lancer TOU.TV. Plus de 2000 heures de contenu télévisuel en français sont désormais disponibles sur ce site Internet. Plus question de laisser toute la place au mastodonte américain You TUBE (la plus grande télé du monde à l’heure qu’il est).

Web télé: une tendance lourde

Conscient du fait que la consommation Web télé a grimpé dans les mœurs de la population canadienne (80% de celle-ci ou même 85% au Québec a déjà visionné au moins une vidéo sur Internet, selon les plus récentes statistiques),  le vice-président principal de Radio-Canada, Sylvain Lafrance, ne veut pas rater le coche.

De l’avis de Sylvain Lafrance, cette initiative vise à assurer le leadership de Radio-Canada. La société d’État  a tout intérêt à faire valoir son expertise dans les TIC et le Web en particulier où la francophonie tarde encore à imposer sa loi.

Un partenariat élargi

La force de TOU.TV se mesure déjà à l’aune des adhésions spectaculaires accompagnant l’annonce même du projet. En effet, l’Agence de presse «Média Mosaïque» a appris que d’importants réseaux francophones tant pancanadiens qu’étrangers acceptent également de tisser cette gigantesque toile en devenir via leurs contenus.

On y dénombre, par exemple, à part Radio-Canada, Télé-Québec, TV5 Monde, TV5 Québec Canada, ARTV, TFO, RDI, RCI, la RTS de Suisse et la RTBF de Belgique. On y verra également émissions de producteurs variés, tels que Cirrus, Novem, Sphère Média Plus, La Presse Télé, Aetios.

Sauf que le concurrent direct de Radio-Canada, en l’occurrence TVA, ou encore Astral Media,  n’y figure pas.  Toutefois, le vice-président principal de Radio-Canada, Sylvain Lafrance, demeure optimiste. Lafrance croit que «le con¬texte des nouvelles plateformes va créer des alliances qui vont surprendre tout le monde dans les prochaines années».

 

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr La Presse ( le vice-président principal de Radio-Canada, Sylvain Lafrance, lors du lancement de TOU.TV)