Succès en demi teinte de la troisième édition d’«Haïti en fête» à Ottawa (FESTIVAL)

55

En dépit de la pluie, plus de 1500 personnes (environ 2 000 selon les organisateurs) ont participé à la troisième édition du festival «Haïti en fête» à l’île Petrie, à Orléans, dans l’Est d’Ottawa, avait constaté sur place un journaliste de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

Des groupes musicaux d’origines haïtienne et africaine ont joué leur partition jusqu’à la performance remarquée du Tabou Combo, l’orchestre haïtien de renommée mondiale. Si côté participation, ce fut un succès, la note l’est cependant moins sur le plan organisationnel.

En effet, de sérieux  problèmes d’organisation ont marqué le bal animé par Tabou jusqu’aux premières heures du matin. Les organisateurs ont d’ailleurs fait leur mea culpa et promis de rectifier le tir pour l’édition 2010.

«Le bal, prévu pour 22h, avec la musique entrainante de ce super groupe musical Tabou Combo a débuté malheureusement avec un long retard dû à un problème de logistique», ont-ils admis dans un communiqué reçu par courriel à notre rédaction.

Ils ont félicité la bande à Roger M.Eugène qui a déclaré, sur scène, avoir été fortement impressionnée par «la persévérance, l’enthousiasme et la civilité» des gens d’Ottawa, malgré les pépins enregistrés dans l’exécution de la programmation du festival qui s’est déroulé le samedi 18 juillet dernier dans la capitale fédérale du Canada.

Comportement exemplaire, du jamais vu, selon les musiciens de Tabou Combo (un ensemble vieux d’une quarantaine d’années), qui estimaient que cela «devrait susciter la jalousie des autres villes du monde qu’ils ont fréquentées».

En dépit de tout, l’orchestre de New-York «a tout de même su satisfaire un public patient et discipliné jusqu’aux petites heures du matin au St-Joseph Parish Hall», s’est réjoui le comité du festival «Haïti en fête».

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.COM Cr. Louis-Marie Achille- Delacruz (Haïti en fête)