Frank Stronach: l’histoire d’un pauvre immigré garagiste devenu milliardaire (PORTRAIT)

789

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Arrivé les mains vides au Canada, cet immigrant est devenu aujourd’hui l’un des hommes les plus riches au monde. L’histoire à succès de cette personnalité hors de l’ordinaire, Frank Stronach, est d’abord et avant tout montréalaise avant d’être canadienne et mondiale.

Du néant au firmament

«Je suis arrivé au Canada en 1954 sans aucune possession. J’ai d’abord fait des petits travaux de rien du tout et j’ai même ramassé des balles de golf au nord de Montréal» a témoigné Frank Stronack à Bernard Bujold du magazine LeStudio.com reçu par courriel à l’Agence de presse Médiamosaïque.

Pire encore, ce qui devrait redonner confiance aux nouveaux arrivants déboussolés, le multimillionnaire d’origine autrichienne a pas mal galéré avant de croire que la réussite était possible dans le secteur d’affaires qui le passionnait.

«J’ai quitté (Montréal) pour Toronto et j’ai ouvert un garage de mécanique avec un associé. Nous étions deux jeunes avec un coffre à outils … On travaillait sans arrêt et on dormait même dans le garage pour ne pas payer de loyer», a poursuivi Frank Stronach.

Sa fille Belinda et la politique canadienne

À noter que, Frank est le père de l’ex-députée libérale Belinda Stronach qui avait fait la manchette lors d’un vote crucial à la Chambre des communes. Alors que le gouvernement minoritaire de Paul Martin devait faire face à une vote de censure, elle avait surpris tout le monde en quittant le Parti conservateur pour rejoindre les rangs du Parti libéral. Ce qui avait évité la chute du gouvernement libéral de l’époque.

 

Aux dernières nouvelles

Médiamosaïque a également appris que le milliardaire Frank Stronach a récemment quitté le Canada pour retourner vivre en Autriche.

Il y a plusieurs semaines, les médias parlaient de l’achat imminent de la compagnie d’automobile allemande OPEL par son entreprise implantée au Canada, Magna International (géant mondial dans la vente d’équipements d’autos).

 

 

 

La Rédaction de MEDIAMOSAIQUE vous recommande:

 

MEDIAMOSAIQUE.COM Articles reliés

  1. Est-ce facile d’accéder au club très sélect des entrepreneurs?
  2. Beverly Salomon: jeune haïtienne et propriétaire de quatre Jean Coutu?
  3. Les affaires au féminin dans la communauté marocaine au Canada (ENTREVUE)
  4. JCCH: l’administration Mibel/Garraud en campagne pour attirer les hommes (ENTREVUE)
  5. 400 000 dollars pour une franchise KALALU
  6. La femme qui avait «la meilleure job» à Montréal jette l’éponge (PORTRAIT)
  7. Naima Mimoune: de la politique à la restauration

 

Photos Cr LeStudio.com (Frank Stronach s’adressant à un parterre de journalistes. À droite, en bas, il est accompagné de sa fille Belinda)