Showbiz et science: lequel des deux dessert mieux la diversité?

335

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Le showbiz dispose d’une assez bonne longueur d’avance sur la science, malgré la place prépondérante, voire l’omniprésence de celle-ci dans notre vie de tous les jours. L’expérience a été faite à l’École Saint-Vincent-Marie à Montréal-Nord dans le cadre d’une conférence autour du Mois de l’Histoire des Noirs.

En effet, si le showbusiness a fait connaître de nombreuses célébrités issues de la diversité, tel n’est cependant pas le cas de la science et de la technologie. Il suffit de jeter un œil sur les nombreux Afro-descendants qui ont brillé dans leurs domaines mais, très rares sont ceux qui finissent par obtenir une visibilité proportionnelle à l’ampleur de leur savoir.

Ne soyez pas surpris si les noms de Gregory Charles, Morgan Freeman, Michael Jackson, Mohammed Ali, demeurent plus connus de l’assistance qu’un certain Charles Richard Drew (1904-1950) qui fut pourtant l’initiateur du stockage du sang, voire d’un Garrett A. Morgan (1877-1963 ) qui a sauvé des milliers de vie grâce à son invention du masque à gaz!

Alliant survol historique et récit de faits contemporains, cet exposé a aussi permis d’analyser la situation actuelle en termes d’apport de cette diversité (publications et brevets) à l’ère de la révolution du savoir. À ces jeunes, dont la plupart sont en quête de modèles, le conférencier Hans Ovide, PDG des Ateliers Neuronix, a énuméré un nombre impressionnant d’inventeurs noirs ayant marqué à l’encre indélébile l’histoire des sciences et de la technologie.

Parmi les noms cités pour l’occasion:

  • Charles Richard Drew (1904-1950) – chirurgien et biologiste afro-américain: le stockage du sang, qui aura une importance capitale en médecine
  • Elijah Mccoy (1844-1929) – il révolutionne l’industrie ferroviaire grâce à un prototype qui permeant aux locomotives de se déplacer plus rapidement
  • Lewis Howard Latimer (1848-1929) – innovateur, fils d’esclaves et autodidacte va rendre l’ampoule électrique de Thomas Edison plus efficace en inventant l’ampoule à filament de carbone
  • Sarah Elizabeth Goode (1855 – 1905) – inventrice, entrepreneure, première femme afro-américaine à recevoir un brevet aux États-Unis.
  • Garrett A. Morgan (1877-1963 ) :  il invente le masque de respiration qui deviendra plus tard le masque à gaz . Son casque a permis de sauver la vie à des milliers de soldats américains durant la première guerre mondiale. Il a également concu un système de signalisation permettant de réguler la circulation qui donnera naissance aux feux de circulations aujourd’hui.

À l’école Saint-Marie-Vincent, dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, plusieurs dizaines de parents, accompagnés pour la plupart de leurs jeunes, n’ont pas regretté cette conférence qui leur a permis de lier connaissance avec ces grands noms d’Afro-descendants qui, grâce à leurs inventions, ont changé la face du monde.

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

Science et environnement au menu dans Montréal-Nord             

Loisirs et sciences font bon ménage aux Ateliers Neuronix (RENTRÉE)             

Neuronix allume la flamme scientifique de nos jeunes             

Grande exposition de « Créations d’ici et d’ailleurs » au Collège Maisonneuve             

* Autour du MosaïCocktail:

– Liens d’articles et de Vidéos publiés par différents médias:

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

MEDIAMOSAIQUE.Com vous recommande:   

MEDIAMOSAIQUE.Com-Articles reliés: