Selena Lu: la 1ère Asiatique à diriger la Jeune Chambre de commerce de Montréal

230

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – L’arrivée de cette jeune avocate de profession à la tête de la Jeune Chambre de commerce de Montréal est triplement symbolique. Car, non seulement, Selena Lu est la première Québécoise d’origine asiatique à avoir les rênes de la JCCM, elle est également la 81e personne à faire office de No 1 de cette plateforme du monde des affaires montréalais, mais aussi et surtout la 10e femme à diriger ladite institution fondée en 1931.

Les personnalités charismatiques, bourrées d’énergie, qu’elle admire, en l’occurrence, Isabelle Hudon, Danièle Henkel, Sophie Brochu et Nathalie Bondil, fournissent des clés pour décoder le profil de l’intéressée qui est, en passant, la première gagnante du Concours des Lys de la Diversité, après Valérie Plante, à accéder au rang du prestigieux palmarès TOP 20 de la Diversité. Aura-t-elle un destin similaire? L’avenir nous le dira…

Car, même si Selena Lu circonscrit, pour l’instant, ses sphères d’activités au milieu des affaires, il est clair que son parcours démontre clairement l’étendue d’un leadership qui est en pleine ascension et qui a fait ses preuves . Rien qu’au cours de la dernière décennie, au moins huit (8) conseils d’administration et plusieurs comités aviseurs ont fait appel à ses services.

Consciente des projecteurs qui lui sont braqués et de l’espoir qu’elle incarne aux yeux de la diversité, la présidente de la JCMM n’entend nullement se dérober à ses responsabilités: «Par mes différents rôles de leadership et mon engagement communautaire, j’espère contribuer à changer le portrait de la gouvernance en motivant les femmes et les minorités culturelles à assumer des rôles de leadership et prendre place sur les conseils d’administration. », a-t-elle soutenu.

«Émue, fébrile et surtout très fière », c’est, enfin, par ces mots que la responsable de la Jeune chambre de commerce de Montréal a accueilli la nouvelle lui annonçant son accession à la 7e Cuvée du prestigieux palmarès du Top 20 de la diversité.

Trois Questions à la Lauréate SELENA LU :

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2019?

Réponse : Je suis émue, fébrile et surtout très fière d’être lauréate du Top 20 de la diversité. À chaque année, je suis émerveillée par la liste de lauréats prestigieux sélectionnés par le jury. C’est donc un honneur pour moi de me joindre à la nouvelle cohorte du Top 20.

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ?

Réponse : L’engagement social fait partie de mon ADN. Je crois que le bénévolat est porteur de changements positifs et il en découle de nombreux bénéfices sociaux et personnels.
Malgré mon métier exigeant comme avocate, je suis activement impliquée dans le milieu culturel et des affaires depuis le début de ma carrière. Lors de mon congé de maternité, je suis devenue la 81ème présidente de la Jeune chambre de commerce de Montréal (« JCCM »). À ce titre, je suis la première asiatique et dixième femme à prendre la tête de la plus grande jeune chambre de commerce au monde en 87 ans d’histoire. Cette réalisation a été reconnue comme une percée importante par les communautés culturelles, faisant de la JCCM une source de fierté et un exemple à suivre pour toute la communauté d’affaires de Montréal.
Dans les 10 dernières années, j’ai siégé sur huit conseils d’administration et plusieurs comités aviseurs de la communauté d’affaires du Québec. Par mes différents rôles de leadership et mon engagement communautaire, j’espère contribuer à changer le portrait de la gouvernance en motivant les femmes et les minorités culturelles à assumer des rôles de leadership et prendre place sur les conseils d’administration.

Cette année, je suis la marraine du Réseau jeunes femmes leaders, soit une cohorte de 20 jeunes femmes de moins de 40 ans souhaitant participer à un programme de développement et de renforcement du leadership. À titre de marraine, je soutiens les membres tout au long de l’année afin qu’elles puissent cheminer dans leur carrière et exercer leur influence au sein de conseils d’administration. De plus, je suis mentore pour le projet « Femmes, prenons notre place! » de la Fondation Filles d’Action. Ce projet national vise à renforcer le leadership féminin en offrant du mentorat, de la formation et une bourse à 15 jeunes femmes qui désirent réaliser un projet en lien avec l’engagement citoyen et communautaire.
Finalement, j’ai joué un rôle majeur dans plusieurs campagnes de financement notamment pour la Fondation de l’hôpital chinois de Montréal, le Centre universitaire de santé McGill et la Fondation du Musée National des beaux-arts du Québec. En 2017, j’avais présidé le 27ème Bal de la Fondation de l’Hôpital chinois de Montréal en collaborant avec le Festival Mode & Design pour mettre de l’avant des designers montréalais en présentant l’histoire de la mode chinoise. Cette soirée bénéfice a permis à la Fondation de récolter une somme record de 377 800 $!

3- Votre regard sur la diversité et son importance pour la société québécoise et canadienne ?

Réponse : La diversité englobe tout ce qui est prometteur pour le Québec et le Canada : l’espoir, le dynamisme, la prospérité économique, culturelle et sociale. Je rêve d’un Québec, d’un Canada dont la diversité n’est plus juste un mot ou une image que l’on insère dans les publicités par rectitude politique, mais bel et bien une réalité, une richesse et un moteur qui aident notre province et notre pays à croître et à servir d’exemple à l’international. Il n’y a pas de doute que notre futur est prometteur mais il faut continuer à propulser la diversité dans les sphères décisionnelles. Lorsque cette richesse inestimable sera bien représentée dans tous les paliers de pouvoirs, notre société pourra atteindre son plein potentiel. Par leur haut niveau de scolarité, leur poids économique considérable et des ambitions aussi grandes que réalisables, la diversité est outillée pour apporter des changements positifs autant pour le présent que le futur. Un exemple parfait : les lauréats du Top 20 de la diversité!

*Aviez-vous des Personnalités québécoises, canadiennes ou internationales préférées?

Réponse: Isabelle Hudon, Danièle Henkel, Sophie Brochu et Nathalie Bondil.
Nombre d’enfants? J’ai une fille de 18 mois!

(VIDÉO) – La 7e Cuvée du « Top20 de la Diversité » à la une de l’actualité! À Radio-Canada, on en fait état à l’émission «Gravel le matin». CLIQUEZ en-dessous!.

Une vue panoramique de la salle au lobby de la Tour Deloitte
Plusieurs des Lauréats de la 7e Cuvée pose avec le parrain et la marraine
La mosaïque officielle de la 7e édition du Top 20 de la Diversité

GROS PLAN – 7e TOP 20 – 7e MosaïCocktail

7e Top20 Diversité: le Prestigieux MosaïCocktail affiche COMPLET

Chanel et Arol à la barre de l’animation du 7e MosaïCocktail

Top20Diversité: Un parrain et une marraine pour la 7e Cuvée

Grande révélation du 7e Top20 Diversité au Prestigieux MosaïCocktail