Saul Polo: un leader « latino » au sommet du Parti Libéral

48

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE TOP 20) – L’annonce de la nomination de Saul Polo à la tête du Parti libéral du Québec avait créé du buzz à l’automne 2012 au Québec. Son arrivée, quelques semaines après la déconfiture des libéraux le 4 septembre dernier avait laissé croire qu’un air, à la fois, de jouvence et de diversité, avait soufflé sur le parti Robert Bourassa.

Passionné d’interculturalisme

Ce père, jusque-là, d’un unique enfant, pense que « les jeunes issus de la deuxième génération ont un rôle clé à jouer afin de promouvoir une meilleure intégration et surtout à démontrer que le modèle québécois « d’interculturalisme » a de grands mérites ».

À noter que, si récemment, devant une foule partisane, il avait lancé un vibrant message et encensé le Québec qui lui a permis d’être l’homme qu’il est devenu, aujourd’hui, Saul Polo, opposition oblige, cultive les nuances. Il dénonce le taux anormalement élevé de chômage qui sévit dans les communautés culturelles.

« Il y a un nombre grandissant de cas de réussites qui servent de modèles au sein de la diversité québécoise.Toutefois, il y a toujours « un trop grand capital humain » non utilisé sur le plan socio-économique », a critiqué le Lavallois qui fait figure de modèle au sein de la diversité.

Un homme de chiffres, un organisateur…

Expert en finance , Saul Polo est le co-fondateur de  la Chambre de commerce latino-américaine du Québec(CcLaQ). Créé en avril 2007, cet organisme est voué au développement économique de la communauté latino-américaine du Québec ainsi qu’à l’accroissement des liens commerciaux entre le Québec et l’Amérique latine.

Né en Colombie et diplômé en administration des affaires à l’école HEC-Montréal, ce polyglotte, dont l’implication et l’engagement à titre d’administrateur ont été salués en juillet dernier, a reçu, en conséquence, la Médaille du jubilé du diamant de la reine Elisabeth II décernée par le Bureau du Secrétaire du Gouverneur Général.’

Personnalité de l’Année 2012

L’actuel président du Parti Libéral du Québec est visiblement ému de faire partie du Top 20 de l’année 2012. Saul Polo dit « saluer le travail exceptionnel de Médiamosaique ». Selon Polo, « l’Agence de presse a accompli une mission très importante, celle de promouvoir la diversité au sein du milieu journalistique québécois ».

« Je suis honoré et très touché. Cette nouvelle initiative a surtout son sens, étant donné que les Québécois d’origines diverses peuvent eux-mêmes vérifier le lien d’appartenance que maintiennent les lauréats envers leurs communautés d’origine. Je respecte beaucoup le travail de Médiamosaïque », a félicité M.Polo.

« Le projet qui résume le mieux mon parcours est celui de la Chambre de commerce latino-américaine du Québec,qui existe grâce aux souhaits des Québécois d’origine latino-américaine qui souhaitent s’intégrer mais également se démarquer au sein de la société québécoise »(Saul Polo).

Par Guilloteau François

Redécouvrez les Lauréats de la 2e Édition du TOP 20 de la Diversité !

Qui sont-ils les Lauréats de la 1ère Édition du TOP 20 de la Diversité ?

En VIDÉO:


* Microtrottoir – (Grands Prix Mosaïque (Gala des Lys de la Diversité) 2014 – (2e Édition)

Sur la Photo les 20 Lauréats placés dans les quatre rangées, de la gauche vers la droite:

1ère rangée: Dany Laferrière, Mohamed El Khayat, Maka Kotto, Hélène Parent, Saul Polo

2e rangée: Antonio Sciascia, Nicholas Pagonis, Dominique Anglade, Monsef Derraji, Samuel Pierre

3e rangée: Stéphane Laporte, Marjorie Théodore, Michelle Blanc, Lynda Thalie, Samian

4e rangée: Winston Chan, Benoît Songa, Angela Sierra, Régine Alende, Kelvin K Mo

PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE ( En haut, le président du Parti libéral du Québec (PLQ) et No 1 de la CCLAQ, Saul Polo, accède au TOP des 20 plus Grandes Personnalités de la Diversité de l’Année au Québec )