Salle comble et standing ovation pour Kassav à Toronto (3e FKZO)

812

TORONTO (MÉDIAMOSAÏQUE) – La présidente du Festival Konpa Zouk Ontario (FKZO) n’en revient pas. Elle se félicite d’avoir pris la décision de faire venir le groupe antillais le plus adulé des Caraïbes à Toronto. Invitée à communiquer ses impressions à l’Agence de presse Médiamosaïque après le passage de Kassav dans la Ville Reine, Jennyne Mayard s’extasie : « c’était extraordinaire. Les gens ont vraiment répondu en masse à notre invitation. Même les gens de ma propre communauté haïtienne ont été surpris de voir autant d’Haïtiens sur place, ils ont dit wow! On a pu rejoindre des gens de Hamilton, de Niagara, dans d’autres régions de l’Ontario qui se sont déplacés spécialement pour l’événement de Kassav ».

Kassav et son public: une relation fusionnelle

Mme Mayard rapporte que « les gens salivaient à l’idée de les voir physiquement sur scène, de chanter et de bouger avec eux. C’était assez spécial de revoir Jacob Desvarieux, Jocelyne Berroard, Thomas, et le public a super bien réagi à ce show de grand calibre non stop. »

« C’était pas des chants, mais des cris, les gens ont carrément crié » en redécouvrant ce groupe qui a raffolé des générations entières à travers la Caraïbe, en Afrique et dans la diaspora en Occident et en fredonnant les différents hits qui ont fait la marque de commerce de Kassav, a poursuivi la No Un de FKZO qui avoue avoir pris un grand risque de faire venir Kassav en plein été.

Promotion et fenêtre sur la diversité

Au fait, au niveau de FKZO on redoutait l’absence de bon nombre de familles dans la métropole ontarienne pendant les vacances. Une éventualité  qui pourrait nuire aux chances de succès d’une telle affiche. « Tel n’a pas été le cas, au contraire les gens ont quitté en nous demandant quand est-ce que FKZO va ramener Kassav à Toronto », a-t-elle témoigné.

« Il y en a qui ne connaissaient pas Kassav. J’ai du faire des entrevues en français et en anglais dans bon nombre de médias. J’ai fait une promotion assez diversifiée et cela été gratifiant de voir des Indiens, des Chinois, des Latinos, bref toutes sortes de nationalités dans notre salle. C’était vraiment touchant! », se félicite Jennyne Mayard.

Mayard croit que « cette tournée à succès de Kassav a renforcé la crédibilité de FKZO. a Cela a aussi démontré que le festival FKZO n’est pas un événement uniquement pour les Haïtiens, mais aussi pour la diversité. Sans oublier qu’avec la présence de FranckÉtienne, le festival avait fait la part belle au champ littéraire. »

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

  1. Polémique autour de l’arrivée du groupe Kassav en Haïti
  2. Décès de Patrick St-Éloi: Haïti pleure en chœur avec la Guadeloupe
  3. Patrick St Éloi était un passionné d’Haïti (Adler ARISTILDE*)
  4. Le français exécrable de Shabba sur RFI fait jaser en Haïti
  5. Arly Larivière: l’artiste haïtien qui roule la voiture la plus chère
  6. «King Posse» de retour, semble-t-il, pour de vrai!
  7. Montréal attristée par le décès du maestro de Septentrional (M.TREMBLAY)

PHOTOTHÈQUE MEDIAMOSAIQUE ( En haut, quelques membres du groupe Kassav à leur arrivée à Toronto dans le cadre de la 3e édition du Festival Konpa Zouk Ontario )