Révocation du Consul général haïtien de Montréal, Justin Viard

776

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – La foudre des autorités de Port-au-Prince s’abat sur Justin Viard. Le consul général haïtien de Montréal vient d’être limogé par ses supérieurs hiérarchiques, a appris à l’Agence de presse Médiamosaïque. On ignore les motifs officiels qui seraient à la base d’une mise à pied aussi fracassante! On n’a même pas laissé au diplomate le temps et le soin d’annoncer son départ dans une note ou dans un communiqué officiel estampillé du Consulat.

Colère de Port-au-Prince

Probable indice de la gravité de ce qui aurait été reproché à Justin Viard par ses tuteurs et qui aurait motivé la colère de Port-au-Prince, l’ex-consul général n’a ni été muté, transféré ou rétrogradé à un quelconque autre poste de l’appareil diplomatique d’Haïti, à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, comme il est d’usage dans le milieu, il a été tout simplement révoqué, nous a précisé une source qui a requis l’anonymat.

Officiellement, rien n’a été révélé jusqu’ici, mais officieusement, de source gouvernementale, off de records, Médiamosaïque a appris que la révocation de Justin Viard serait motivée, entre autres, par un impair qui aurait agacé ses patrons. Selon la source, qui dispose d’informations crédibles relatives à ce dossier au niveau du pouvoir, le carnet d’adresses «top secret» de la représentation diplomatique d’Haïti à Montréal aurait été siphonné par une tierce personne (dont nous choisissons de taire le nom) à des fins privées ou commerciales.

Réactions de l’intéressé

Contacté à la mi-journée par l’Agence de presse Médiamosaïque, Justin Viard n’a pas rappelé la Rédaction avant de mettre sous presse. Au contraire, pour annoncer la nouvelle, qui a pris toute la communauté par surprise, l’interessé s’est contenté d’en faire état, quatre heures plus tard, non pas dans les médias ou dans une conférence de presse au cours de laquelle il aurait pu faire le bilan de sa mission à Montréal, mais via les réseaux sociaux.

Savait-il que son renvoi allait être aussi brutal? Aveu non explicite de sa part! Justin Viard n’a, semble-t-il, pas vu venir une telle décision. Dans son message, alors qu’il était déjà dépouillé du titre et des privilèges rattachés à la fonction, il évoque, sur son compte Facebook, en tant que simple citoyen, un « départ précipité » et évite clairement de faire des vagues ou d’égratigner d’une manière ou d’une autre ses supérieurs hiérarchiques.

«Le moment est venu pour moi de vous dire au revoir, malgré mon départ précipité, bien malgré moi, je pars avec le sentiment d’une mission accomplie et d’avoir eu l’honneur et le privilège de servir une aussi belle et grande communauté en tant que Consul Général», a écrit, à ses « amis » Facebook, l’ex-diplomate, dont l’une de ses plus importantes réalisations demeure la création de l’École nationale de l’humour à Port-au-Prince.

Sa dernière présence publique, à titre de consul général d’Haïti à Montréal, remonte à quelques jours, au 1er septembre dernier, plus précisément. Ce jour-là, en compagnie de plusieurs officiels municipaux, provinciaux du Québec (dont David Heurtel, Kathleen Weil, Denis Coderre), de l’immortel Dany Laferrière, M. Viard participait à une première pelletée de terre marquant le début officiel des travaux visant la relocalisation de la Maison d’Haïti à Montréal.

Son règne et son profil

Notons que, contrairement à son prédécesseur, l’actuel ministre haïtien de la Justice et de la Sécurité publique, Pierre-Richard Casimir, qui a été aux commandes dudit Consulat durant les règnes successifs des gouvernements (Alexandre-Préval II-Martelly), Viard n’a pas réussi à boucler ce qui restait du mandat constitutionnel du régime « Tet Kale (crâne rasé, en créole) » qui l’a nommé en 2012 à la tête de cette mission diplomatique, l’une des plus importantes d’Haïti à l’étranger, vu l’immense communauté haïtienne de Montréal (on parle ici d’environ 150 000 membres).

Avant de connaître l’identité de son successeur, quid du profil de l’ex-consul? Justin Viard a fait l’Inaghei, la Faculté de Droit de Port-au-Prince, l’Institut d’administration des entreprises (IAE-3e cycle) de France, avant d’embrasser une carrière de banquier en Haïti. Au Canada où Viard s’est installé à partir de 2010, il est titulaire d’un permis de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et a occupé un poste de conseiller en sécurité financière chez Sun Life avant d’être nommé, en avril 2012, consul général d’Haïti à Montréal.

=) DERNIÈRE HEURE – EN EXCLUSIVITÉ: Daly VALET nommé officiellement « directeur de campagne »

Les nouvelles les plus lues de la semaine:

Boat people vietnamiens – 40e anniversaire :

Banque Nationale – Actualités Diversité

Jean Coutu – Affaires et diversité:

Autour du 2e Iftar du CMQ à Laval

* MEDIAMOSAIQUE.Com Autour du 3e Gala Diversité:

(VIDÉO) – Gala de la Diversité: une 3e Édition qui a eu de l’impact

3e Gala Diversité: une soirée riche en couleurs, en glamour et en émotions (COMMUNIQUÉ)

Gala Diversité: la Banque Nationale fière de son partenariat avec Médiamosaïque

Du beau « changement » au 3e Gala de la Diversité !!! 

3e Gala Diversité – Cadeaux: Banque Nationale gâte nos convives

La Banque Nationale devient « Commanditaire présentateur » des Grands Prix Mosaïque 2015 (COMMUNIQUÉ)

La FCRR rend hommage à Donald Jean et à Médiamosaïque 

* Autour du MosaïCocktail:

– Liens d’articles et de Vidéos publiés par différents médias:

MEDIAMOSAIQUE.Com Sur le même sujet:

MEDIAMOSAIQUE.Com vous recommande:   

MEDIAMOSAIQUE.Com-Articles reliés: