Rachida Azdouz, récipiendaire du prix GHISLAINE-COUTU-VAILLANCOURT

43

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) La lauréate 2014 du Prix Ghislaine Coutu-Vaillancourt répond au nom de Rachida Azdouz, a appris l’Agence de presse Médiamosaïque sur le www.aqefls.org, le site internet de l’Association québécoise des enseignants de français langue seconde (AQEFLS) qui a révélé l’information.

Médaillée pour l’ensemble de sa carrière, Mme Azdouz est l’experte qui, en 2000, a précisé l’AQEFLS, «a conçu le premier cours sur les accommodements raisonnables dispensé à l’Université de Montréal» et qui «a enseigné la communication interculturelle et les stratégies identitaires dans diverses universités québécoises» de 1995 à 2004. 

Ladite association a décrit cette Québécoise d’origine marocaine, diplômée en sciences de l’éducation de l’Université des sciences humaines de Strasbourg (France) et en psychologie de l’université Louis Pasteur, comme une «universitaire atypique», une personnalité «engagée dans le rapprochement  interculturel  et l’éducation au « vivre ensemble en français » depuis plus de 20 ans.»

« La religion divise mais la langue commune fédère », rapporte l’AQEFLS qui cite les propos de sa lauréate 2014. Azdouz est «cette Francophone invétérée qui conjugue  ses identités multiples sans complexe et qui reconnait devoir à la langue de Molière sa rencontre avec « les lumières » alors que sa langue d’origine lui a appris « à ne jamais confondre humilité et humiliation »», poursuit l’organisme.

À noter que Mme Azdouz travaille actuellement pour le vice rectorat aux affaires internationales à l’Université de Montréal où elle est chargée du développement de programmes transfrontaliers et d’écoles d’été. Elle a été membre du Conseil des relations interculturelles pendant 4 ans, membre du Conseil Supérieur de l’Éducation pendant 9 ans et siège au Conseil Supérieur de la langue française depuis juillet 2013.

Spécialisée dans les questions identitaires et la gestion des conflits de valeurs, elle est régulièrement invitée  dans les medias à titre d’analyste expert et elle  agit également comme chroniqueuse à  l’émission Medium Large sur les ondes de Radio Canada. Enfin, pour la deuxième année consécutive, Rachida Azdouz préside le Jury des Grands Prix Mosaïque, l’unique événement du genre à célébrer la diversité dans l’espace médiatique au Canada.