Badouri, Québécois, mais «très fier d’être Marocain» (FÊTE DU MAROC)

653

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) La fête nationale du Maroc, commémorée ordinairement le 1er août, a été fêtée en grande pompe cette année au Canada. À l’instar de Rachid Badouri, plusieurs milliers de Québécois d’origine marocaine avaient mis le cap sur le parc Jarry qui a été pour l’occasion l’épicentre de l’événement à Montréal, avait constaté sur place l’Agence de presse Médiamosaïque.

«Je suis très fier d’être Marocain», a lancé, très détendu, le comédien né à Laval de parents issus du Maroc, à la foule, après avoir évoqué le poids numérique de sa communauté d’origine et communiqué sa joie de se retrouver devant un si grand nombre de Marocains au mètre carré à Montréal.

«Il n’y a pas longtemps, dès qu’on croisait un chauffeur de taxi marocain à Montréal, on avait envie d’aller prendre un thé ensemble, tellement on était peu nombreux, maintenant regardez combien vous êtes!», a comparé, sous les vivats du public, le plus célèbre des Marocains au Québec.

Convoquée par un tout nouveau regroupement, cette célébration de la fête du trône avait trouvé l’adhésion d’un vaste éventail d’organismes, de médias et d’artistes, dont la réalisation constitue leur premier ouvrage commun. Indice d’une volonté partagée de mettre de l’avant les intérêts supérieurs de ladite communauté.

À noter que, plusieurs dignitaires politiques, tant au niveau fédéral, provincial, que municipal, qui n’ont pu être présents à cette cérémonie, ont communiqué, par voix épistolaire, leurs sentiments d’admiration envers le peuple marocain et notamment envers les Canadiens d’origine marocaine.

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com   (Une vue de la foule le dimanche 1er août 2010 au parc Jarry (Angle rues St-Laurent et Jarry. Au fond, Rachid Badouri sur le podium en train de s’adresser à la communauté)