Qu’ont-ils en commun: Surin, Anglade et Toussaint Louverture?

199

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Le leadership des Québécois d’origine haïtienne, Bruny Surin et Domique Anglade, s’inscrit dans la lignée de l’héritage légué par le général Toussaint Louverture, le «précurseur de l’indépendance haïtienne», si l’on se fie aux critères édictés par la JCCH.

En effet, le médaillé olympique, qui a fait la gloire du Canada au cours de ses 18 années de carrière, Bruny Surin, et la Lauréate du TOP 20 des Plus Grandes Personnalités de la Diversité, Dominique Anglade, qui dispose également d’une impressionnante feuille de route, recevront le prix dédié par l’organisme à Louverture dans le cadre de son gala 2013.

L’événement, qui se tiendra le 19 octobre prochain à l’hôtel Hyatt, déroulera également le tapis rouge pour plusieurs célébrités du monde sportif québécois. Le boxeur champion du monde, Adonis Stevenson, l’ex-hockeyeur Georges Laraque, le boxeur Jean Pascal, tous d’origine haïtienne, seront de la partie.

«Ce prix est décerné à une personnalité québécoise d’origine haïtienne s’étant distinguée par sa vision, son leadership et ses réalisations au sein de la société québécoise…», informe la Jeune chambre qui précise que le jury de l’événement est présidé par le professeur de Polytechnique, Samuel Pierre, un autre Lauréat du TOP 20 de l’année 2012.

À noter que, sur ordre de Napoléon Bonaparte, Toussaint Louverture avait été arrêté et emprisonné jusqu’à sa mort en France le 7 avril 1803 à Fort de Joux (Voir sa cellule). On rapporte que Bonaparte, dans ses mémoires, affirme avoir regretté son choix de ne pas négocier avec Toussaint Louverture.

Autour du Gala 2013 de la JCCH

Découvrez les finalistes de l’édition 2013!

 

La Rédaction de MÉDIAMOSAÏQUE vous recommande:

MEDIAMOSAIQUE Articles reliés: