Quid des «Grands Prix Mosaïque: Les Lys de la Diversité du Québec®»?

714

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – C’est désormais le nom officiel du Grand Prix qui récompensera pour la première fois au Québec et au Canada « l’excellence journalistique » sous le thème de la « diversité ». Sont ciblés par cette initiative: les journalistes œuvrant dans les médias de la diversité y compris les professionnels issus de l’immigration travaillant pour le compte des organes de presse nationaux.

«Lys de la Diversité»: tout un symbole…

La nouvelle appellation «Grands Prix Mosaïque: Les Lys de la Diversité du Québec®» a été plébiscitée par les membres du Comité exécutif et leur entourage qui se chargent de la réalisation de la première édition. Un choix qui a eu le dessus sur la dénomination initiale adoptée provisoirement pour annoncer le projet en décembre dernier.

Cette marque de commerce,  qui démontre d’abord, à travers le fleurdelisé (Lys), que les communautés assument pleinement leur citoyenneté québécoise, repose, ensuite, sur deux autres piliers, à savoir: «mosaïque» (désignant le leadership rassembleur de l’Agence de presse MÉDIAMOSAÏQUE, détentrice du label), et «diversité» (l’enjeu autour duquel les médias sensibilisent l’ensemble des forces vives de la société).

Solliciter un «Lys de la Diversité», c’est poser un geste concret en vue de la reconnaissance formelle de l’immense travail réalisé dans des conditions extrêmement difficiles par les professionnels des médias de la diversité.  En gagner un, c’est «mériter l’estime de la diversité» ou être couronné «ambassadeur des communautés» ou de la diversité.

Effet boule de neige

Signe de l’effet boule de neige qu’a déjà provoqué l’annonce de ce Grand Prix. La réalisation de ce concours qui, à l’origine avait été endossée par une demi douzaine de personnes, est désormais l’affaire de près d’une cinquantaine de personnalités et institutions crédibles issues de tous les milieux (médias, affaires, gouvernements, universités, organismes communautaires, artistes, etc.).

Tous ceux qui ont spontanément souscrit à la philosophie d’une pareille démarche soulignent que ce concours inédit, qui célèbre l’excellence journalistique sous le thème de la diversité, constitue un modèle-type du vivre ensemble souhaité le fait qu’il s’adresse tant aux médias des différentes communautés qu’à ceux de la société d’accueil.

 

Vers un évènement prestigieux

Plusieurs comités sectoriels œuvrent actuellement sous le parapluie d’une structure directive (Comité exécutif) et d’un Conseil consultatif. Les organisateurs, qui ont déjà reçu l’appui de plusieurs grands joueurs importants des secteurs médiatique, bancaire ou financier, de la société civile, des pouvoirs publics, promettent d’en faire un évènement prestigieux.

Soulignons également que les appuis, confirmés à ce stade, de nombreux réseaux et alliés dont disposent les organisateurs et leurs différents partenaires au Québec, au Canada et à l’étranger, laissent déjà augurer que la portée d’une telle manifestation retentira à la fois sur la scène locale, nationale et internationale.

Le grand public est invité à suivre nos annonces. Les prochaines parutions fourniront au fur et à mesure des informations relatives à l’échéancier, aux contenus, à la programmation, aux critères de sélection, aux différentes catégories à pourvoir. Un appel sera également lancé à tous ceux qui aimeraient se joindre à notre équipe de bénévoles.

 

MEDIAMOSAIQUE vous recommande

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Abdou Zirat (Une vue de l’assistance lors de la cinquième séance de travail du Comité organisateur. Ci-dessous: les noms de quelques personnes visibles sur la photo)

Première rangée, au centre, à gauche
-Donald Jean, pdg de MÉDIAMOSAÏQUE
-Maria Teresa Calderon, présidente Nuevo Mundo TV
-Nicole Goyer, directrice Diversité à l’antenne Société Radio-Canada
-Christian Martin, président Carrefour des communautes du Quebec
-Norberto Aguiar, Fondateur et rédacteur en chef du journal Lusopresse
-Eric Douville, directeur de SFL Montréal Centre

Deuxième rangée à gauche:
-Vittorio Giordano, rédacteur en chef du journal El Cittadino Canadese
-Komlan Messie, président du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains (REPAF)
-Mario Corvitarte, directeur El Directorio Comercial
-Shanmugaasunder Chetty, gouvernenement du Québec, coordonnateur Télédiversité 2007-Quebecor
-Maria Rosa Longo, Mortgage development manager Scotiabank

Dans la rangée de droite
-Milton Tanaka, rédacteur Accès Asie
-Mohamed Aouni, conseiller en développement
-Pierre-Louis Naud, PhD, chercheur UQAM
-Jean-Renot Duvers, sec gen FIPPIC
-Patricia Rimok, présidente du Conseil des relations interculturelles (CRI)
-Hélène Parent, directrice générale de Radio Canada International
-Maurice Chalom, ancien directeur de la diversité sociale, Ville de Montréal