Beverly Salomon: jeune haïtienne et propriétaire de quatre Jean Coutu?

731

 

 

 

 

 

 

 

 

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Il s’agit de la Québécoise d’origine haïtienne Beverly Salomon. La JCCH avait pris l’initiative d’inviter le grand public montréalais à rencontrer cette «femme d’exception», le jeudi 30 octobre dans le cadre de la 5e édition de son cocktail-bénéfice.

Farah St-Preux, la présidente de la JCCH, estimait que, pour une communauté où les modèles en affaires sont très peu nombreux, il était important d’«honorer la plus jeune femme et la première québécoise d’origine haïtienne à être propriétaire de quatre pharmacies Jean Coutu».

En marge de cette soirée au cours de laquelle on mettait l’accent sur la vision et le leadership de cette jeune femme d’affaires, tenue  au club privé Midtown Le Sporting Club Sanctuaire, les membres de la JCCH réalisaient également leur tout premier encan silencieux, avait constaté un journaliste de l’Agence de presse Médiamosaïque.

Les fonds amassés à cette occasion vont «servir à l’avancement de projets menés par l’organisme. De plus, 25% des profits récoltés au cours de l’encan silencieux seront versés au Club des Jeunes leaders de l’Unicef de Montréal afin de financer un projet de mission humanitaire en Haïti», ont annoncé les responsables.

Entendez par-là, un «programme pour améliorer l’approvisionnement en eau potable, assainissement et promotion de l’hygiène» et un autre «visant à réduire la dissémination de la transmission mère-enfant du VIH/SIDA», ont-ils précisé.

 

La Rédaction de MEDIAMOSAIQUE vous recommande: