Quand l’immigration devient un passage obligé pour l’industrie informatique au Québec (EMPLOIS)

653

QUÉBEC – En plein boom malgré la récession, les entreprises œuvrant dans le secteur de l’informatique au Québec recourent actuellement à l’immigration pour faire face  à un criant besoin de main-d’œuvre, a appris l’Agence de presse Médiamosaïque.

En effet, «plusieurs employeurs se tourne(nt) vers l’étranger pour trouver des employés qualifiés», selon ce que rapporte la chaîne publique Radio-Canada dans un reportage audio diffusé ce mercredi 6 janvier 2009.

 

Contraint de solliciter à l’étranger, un patron avoue

« Les quatre dernières embauches ont été une personne de la Russie, une personne du Mexique et une de l’Afrique du Nord », a révélé en entrevue à la SRC, Sébastien Vachon, président de l’entreprise québécoise Korem.

Korem, qui dispose d’une cinquantaine d’employés, développe des logiciels de solutions géospatiales. Ladite compagnie éprouve actuellement de sérieux problèmes de recrutement. M.Vachon affirme vouloir embaucher sans succès 23 nouveaux employés.

 

Industrie non affectée par la récession

Cette pénurie s’explique également par le fait que le gouvernement recrute beaucoup ces derniers temps. « On se sent comme dans une bulle. On a été très peu touchés par cette récession-là », a, de son côté, confié Annie Belisle à la même source.

« C’est plus criant, ici à Québec, le manque de main-d’œuvre que partout ailleurs », a ajouté la directrice des ressources humaines chez la firme de consultants DMR, Annie Belisle, dans le reportage en question.

 

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Google (Image illustrant les droits d’un utilisateur des TIC (Technologies de l’information et des communications)