Quand les Juifs se font connaître aux Québécois

483

Le numéro un du Congrès juif canadien (branche Québec), Victor Golbloom, a clôturé le mois dernier une tournée qu’il a effectuée dans plusieurs villes québécoises, a appris l’Agence de presse «Média Mosaïque».

 

 

 

 

Des rencontres se sont déroulées sous les meilleurs auspices avec la Société nationale des Québécois et des Québécoises (SNQQ) grâce à la contribution de M. Guy Bouthillier, ancien président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal(SSJB).

Dans une note du Congrès juif reçue à la rédaction de «Média Mosaïque», on informe que les premières villes visitées ont été Saint-Jean-sur-Richelieu (6 mars), Drummondville (26 mars), Trois-Rivières (27 mars), Québec (22 avril), Joliette (3 juin) et Valleyfield (8 juin).

Au cours d’échanges francs et ouverts, le docteur Goldbloom a parlé de la communauté juive, de son histoire et de ses contributions au développement de la société québécoise depuis deux siècles et demi, a précisé la note.

Le Congrès juif canadien (branche Québec), estime que ces rencontres ont permis aux participants de connaitre« davantage sur l’Autre, et ont permis de dépasser les préjugés et fausses impressions».

À Valleyfield, plus particulièrement, les participants étaient des dirigeants des mouvements syndicaux et du Mouvement laïc québécois (MLQ). Auparavant, M. Bouthillier avait organisé une rencontre avec M. Gérald Larose, ancien président de Confédération des syndicats nationaux (CSN), et actuel président du Conseil de la souveraineté du Québec (CSQ).

 

 

MEDIAMOSAIQUE.COM-Articles reliés

Procès Munyaneza: le Congrès juif canadien applaudit le verdict

«Des Juifs membres du Parti antisioniste» de Dieudonné?

Dieudonné: coupable! 75 000$ à Patrick Bruel

FIFM : du 7e art pour connaître les Juifs autrement à Montréal

Des Juifs «de souche» originaires de l’Afrique noire?

 

(Photo) Le président de la branche québécoise du Congrès juif canadien, Dr Victor Goldbloom