Pilate crie aux oreilles de Jovenel Moïse à Mexico

1184

MEXICO (MÉDIAMOSAÏQUE) – La fragile et délicate situation de la commune de Pilate (Nord d’Haïti) figurait au menu d’un échange direct entre le président haïtien, Jovenel Moïse, et un médecin d’origine haïtienne, très respecté dans la communauté médicale mexicaine, mais viscéralement attaché à sa commune d’origine, Dr Kély Rély, le 30 novembre dernier à Mexico, a appris l’Agence de presse Médiamosaïque.

Invité par l’ambassadeur d’Haiti à Mexico, Guy Lamothe, à un dîner organisé en l’honneur du président haïtien et son épouse, Mme Martine Moïse, qui étaient de passage au pays des Aztèques dans le cadre de l’intronisation du nouveau président mexicain, Dr Rély, ce natif de Pilate, expatrié, très impliqué dans les initiatives entreprises par la diaspora au profit de la communauté pilatoise, a profité de l’occasion pour donner l’heure juste au président.

Au-delà des échanges, le médecin avait eu la brillante idée de rédiger un document comportant les principales recommandations. Touchée, en effet, de plein fouet par le séisme du mois d’octobre dernier qui a causé d’énormes dégâts dans la région Nord du pays, Pilate a été fortement endommagée. Les responsables d’écoles et propriétaires de résidences fissurées attendent encore une intervention d’urgence du gouvernement.

Considérée comme l’une des rares communes encore vertes du pays et l’un des principaux greniers des départements (Nord, Artibonite, Ouest), cette localité est également un  leader en matière de production caféière à l’échelle du pays. Elle évolue pourtant loin des radars nationaux ou en marge des centres névralgiques d’Haïti depuis le départ des Duvalier.

Lors de cet échange, et dans ce document soumis au chef de l’État, Kély Rély a sollicité du gouvernement haïtien, entre autres, la construction et l’asphaltage de la route Pilate/Plaisance/Gros-morne, l’électrification, l’accompagnement des agriculteurs de la région. Le président a instruit son ministre de la Défense, Enold Joseph, et son conseiller, Zéphirin Ardouin, de prendre les dispositions afin que des suites soient données aux revendications formulées dans le document présenté par Dr Rély.

À noter que, selon la page Facebook de l’Ambassade d’Haïti à Mexico, stabilité politique, entreprenariat, recherche scientifique, aide au développement, promotion artistique, migration, énergie, caravane du changement, tels ont été les principaux thèmes abordés par l’assistance au cours de ce débat qui a duré plus de trois heures d’horloge.

Sur le même sujet:

PHOTO Légende: Dr Rély pose en compagnie du président Jovenel Moïse et de la première dame Martine Moïse aux côtés de l’ambassadeur d’Haïti à Mexico Guy Lamothe. Sur ladite photo, on voit le président arborer un t-shirt de l’association Alumni CND, un organisme fondé par des anciens du Collège Notre Dame du Cap-Haïtien, l’un des plus grands établissements scolaires du pays.

À LIRE AUSSI:

QUÉBEC – CAMPAGNE ÉLECTORALE 2018