Pauline Marois : Québec doit défier Ottawa pour accueillir des sinistrés

195

La chef du Parti Québécois invite le Québec à défier la loi et faire fi du refus affiché par les Conservateurs qui refusent systématiquement d’assouplir les règles d’immigration en vue d’accueillir des sinistrés en provenance d’Haïti.

Québec peut faire plus

«Face à une situation aussi dramatique, je pense qu’il faut passer à côté de certaines règles», a estimé la No un du PQ qui presse le premier-ministre du Québec, Jean Charest, de faire preuve de leadership dans ce dossier.

Pauline Marois joint ainsi sa voix à tous les partis d’opposition (palier fédéral), à savoir, le Parti Libéral du Canada, le Bloc Québécois, le Nouveau Parti Démocrate, par la voix de leurs chefs, respectivement Michael Ignatief, Gilles Duceppe, Jack Layton, qui réclament davantage de souplesse en ce qui a trait notamment à la «réunification familiale».

Le PQ et la communauté haïtienne

En entrevue à l’Agence de presse «Média Mosaïque», Pauline Marois a évoqué les liens tissés par le Parti Québécois et du peuple québécois avec la communauté haïtienne de Montréal. Rappelant que le premier député noir du Québec, Jean Alfred, sort des rangs du PQ, elle parle d’une relation de solidarité qui s’est manifestée à différentes reprises dans l’histoire récente du Québec.

«Comme formation politique ayant formé le gouvernement par le passé, on avait favorisé la réunification des familles, je crois que maintenant, on devrait l’envisager rapidement pour qu’on puisse accueillir des gens qui ont des parents ici pour soulager un peu leurs peines et leurs douleurs actuelles», a plaidé Mme Marois à nos micros.

Fière de la générosité du peuple québécois

Invitée à dire si elle est satisfaite de la gestion de la crise par le gouvernement libéral dirigé par le PM Jean Charest, Mme Marois informe que ce dernier avait pris l’initiative de lui faire part de ses intentions  tout de suite après la catastrophe. Admettant que M.Charest «fait de son possible comme premier-ministre», toutefois, la chef du PQ le presse d’en «faire davantage».

La chef de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale du Québec se dit également «fière de voir la population québécoise faire preuve d’une grande générosité. Je suis fière des efforts déployés par les organismes communautaires, dont la Croix-Rouge, Médecins du monde, Oxfam-Québec», a-t-elle conclu.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com 

COUVERTURE SPÉCIALE 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr Hubert Molaire (La chef du parti Québécois, Pauline Marois, en train de répondre aux questions de l’Agence de presse «Média Mosaïque»