Opéra: performance remarquée de la Cubaine Eglise Gutierrez

574

Le bel canto Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti a été chaudement ovationné à la salle Wilfrid-Pelletier à Montréal lors de la première de sa série de spectacles qui a débuté le 23 mai dernier.

 

 

 

 

 

 

Inscrit dans le cadre de la clôture de la 29e saison de l’Opéra de Montréal qui, ce véritable chef d’œuvre avait attiré la présence de plusieurs milliers de spectateurs, a appris l’Agence de presse «Média Mosaïque».

En guise d’approbation du talent dont les artistes ont su faire preuve à l’occasion, le public n’a pas hésité à acclamer «à maintes reprises les qualités vocales des solistes», a témoigné Dyllan Labonté de «Alain Labonté Communications» qui nous en a fait part au téléphone.

«Tel que joué et chanté par l’étonnante Eglise Gutierrez, cet épisode vaut à lui seul la soirée entière de trois heures », a, pour sa part, écrit  Claude Gingras du quotidien La Presse

Selon le journal, «la jeune chanteuse cubaine avait révélé dès son entrée en scène les plus belles qualités vocales : soprano très égal sur toute la tessiture, et ce jusqu’au suraigu, émission libre de tout effort, phrasé naturel, timbre coloré, justesse absolue, agilité parfaite».

Cette performance sera d’ailleurs retransmise sur grand écran géant le 4 juin prochain sur l’Esplanade de  la Place des arts, annoncé M.Labonté qui précise que l’opéra est présenté en italien avec surtitres français et anglais.

L’année dernière, il rappelle qu’un exercice similaire avait réuni plus de 33 000 personnes sur l’Esplanade de la Place des arts. Cet événement en plein air s’inscrit dans la mission de démocratisation, sociale et communautaire que s’est fixée l’Opéra de Montréal, a appris MEDIAMOSAIQUE.COM.