Nathalie Francisci: Une porte donnant accès aux CA à la diversité

636

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2017?

Réponse :

J’ai accueilli tout d’abord cette nouvelle avec surprise car je n’y attendais absolument pas ! C’est une très belle marque de reconnaissance et confiance de la part du Jury. L’initiative de  Média Mosaïque parrainée par la Banque Nationale est nécessaire et vitale pour promouvoir la diversité de genre, d’ethnies et de génération.

Nous avons la chance de vivre dans une société ouverte et j’ai toujours apprécié depuis mon immigration en juillet 1996 au Québec cette ouverture et cette inclusion.

J’ai toujours défendu ardemment dans mon quotidien cette recherche de la diversité et je suis honorée que l’on reconnaisse aujourd’hui ma contribution.

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ?

Réponse :

Depuis plus de 20 ans j’accompagne des entreprises et des individus dans leur changement de carrière et dans le recrutement des meilleurs leaders. J’ai toujours supporté, encouragé et parfois poussé mes clients à considérer des candidatures hors normes, des individus issus de la diversité quelle qu’elle soit. Bien avant que le sujet de la diversité soit à l’agenda, je suggérais des listes équilibrées de candidats. J’ai recruté de nombreuses femmes que j’ai souvent poussées en dehors de leur zone de confort et autant de candidats LGBT et d’origine ethniques. Je les ai amenés à prendre des risques, je les ai encouragés et je me suis aussi battue pour eux à l’occasion. J’ai été une fervente supporter : de la bourse de la diversité qui était offerte par l’Institut des Administrateurs de Sociétés et j’ai permis à plusieurs femmes de se faire financer le programme et de le compléter pour obtenir leur désignation IAS.A. Plusieurs de ces femmes aujourd’hui se retrouvent sur des CA ou elles ont pris leur place sur l’échiquier de la Gouvernance.

J’ai animé et j’anime encore de nombreuses conférences et panels sur le développement du leadership au féminin ou encore sur les nouvelles générations autant sur les plateformes numériques que les tribunes média (Les Grandes conférences Les Affaires par exemple). Je suis reconnue pour incarner le visage d’une femme entrepreneure issue de l’immigration, même si quitter la France pour s’installer au Québec n’est pas comparable à la fuite d’un pays en guerre ou d’autres pays moins favorisés. J’en ai conscience mais une immigration reste une immigration et c’est pourquoi je profite de mon statut public pour encourager et faciliter chaque fois que je le peux ces individus.

J’ai toujours travaillé sur le terrain sans faire nécessairement d’éclats mais en m’assurant de faire avancer la cause des femmes, en les inspirant en les amenant à oser. Je coache de jeunes femmes également, et, mère de deux jeunes femmes je m’assure que cette nouvelle génération féminine sera prête pour relever les défis et faire sa place.

3- Votre regard sur la diversité et son importance pour la société québécoise et canadienne ?

Réponse :

Nous avons une chance incroyable au Québec et au Canada de vivre dans une société ouverte, emprunte de tolérance. Toutefois c’est un fragile équilibre qu’il faut préserver car nous ne sommes jamais à l’abri d’un retour en arrière. La peur de l’autre est un des plus grands risques de notre société. Nous avons tous le devoir chacun à notre niveau de la combattre. L’éducation, l’information et la communication sont les clés pour garantir une meilleure diversité. Plus nous aurons de modèles qui sauront inspirer et démontrer les bénéfices d’une société diversifiée plus notre pays sera performant et mieux armé pour faire face à la globalisation.

Je crois et j’ai confiance en nos politiques et nos leaders mais je crois que tous nous avons le devoir de nous impliquer dans notre société, dans l’éducation et avec nos enfants pour en faire des citoyens responsables.

*Personnalités québécoises, canadiennes ou internationales préférées? Nombre d’enfants?

  • –      Michaëlle Jean
  • –      Dominique Anglade
  • –      Angela Merkel
  • –      Leo Varadkar (Ireland Prime Minister – Declared he is gay in 2015)
  • –      Michelle Obama
  • –      Fabienne Larouche
  • –      Dany Laferrière

J’ai deux filles (23 et 21ans) dont je suis très fière et que j’éduque depuis plus de 20 ans avec l’ambition d’en faire des femmes solides, indépendantes et accomplies.

En savoir plus sur Nathalie Francisci (Biographie)

SPÉCIAL 6e TOP 20 de la DIVERSITÉ: