Mort du président Kaczynski: Onde de choc dans la communauté polonaise

137

 Les Québécois d’origine polonaise, tout comme ceux de partout au monde, se sont réfugiés dans la méditation pour trouver un peu d’apaisement et de réconfort vingt-quatre heures après le drame qui a endeuillé cet ex-pays satellite de l’ancienne Union soviétique où les empreintes du catholicisme demeurent encore très vivaces.

 

La tristesse sur les visages

En effet, dimanche, ils étaient plusieurs centaines de Montréalais d’origine polonaise à gravir les marches de  la petite église Notre-Dame-de-Czestochowa, avait constaté un journaliste de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

Doublement secoués, les fidèles du jour y ont été pour implorer le Très-haut et solliciter sa protection suite à  l’accident qui a coûté la vie à une partie de l’intelligentsia polonaise, dont le président en exercice, Lech Kaczynski.

 

Katyn, une «terre maudite»

Impuissants face au destin, ces Montréalais en ont profité également pour questionner l’horreur qui s’est répété une fois de plus à Katyn qui, dans le subconscient de tous les Polonais, reste et demeure le symbole de la barbarie et du despotisme staliniens.

Rappelons que, Katyn est le lieu où, sur l’ordre de Staline, 23 000 officiers polonais – prisonniers de guerre- furent exécutés. Ironie de l’histoire, le président Lech Kaczynski, dont le patriotisme est connu de tous, grande figure de l’anticommunisme, était à la tête d’une délégation pour rendre hommage aux victimes, a péri au même endroit.

 

La planète pleure avec la Pologne

À noter que les Polonais ont pleuré la mort de leur président, que ce soit dans le reste du Canada, dans le monde ou à l’intérieur du pays d’origine. En Pologne, dans toutes les églises, des messes de circonstance ont été célébrées et des centaines milliers de citoyens ont déposé des gerbes de fleurs devant le palais présidentiel.

Même rituel ou presque dans plusieurs pays occidentaux où les ressortissants d’origine polonaise sont nombreux à élire domicile. Pour dire adieu aux disparus, ces derniers ont fait le même geste devant les ambassades et les consulats du pays.

 

 

MEDIAMOSAIQUE.Com- Du même Auteur

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com (Images nous parvenant de la vieille Varsovie où les Polonais s’attroupaient et déposaient des gerbes de fleurs en hommage aux disparus)