Mohammed Elkadiri: un bâtisseur de ponts entre le Québec et le Maroc

56

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Il est l’un de ceux qui ont contribué à favoriser une meilleure pénétration du Canada et du Québec en terre africaine ou au Maroc en particulier. Mohammed Elkadiri est surtout mieux connu pour avoir été à l’origine de la création de l’Institut Polytechnique Privé de Casablanca, un haut-lieu du savoir basé au Maroc et calqué sur le modèle de ses homologues universitaires québécois et canadiens.

Grâce aux ponts que Mohammed a jetés entre les deux pays, de nombreux étudiants marocains ou africains, qui pourraient naturellement opter pour l’Europe, ont préféré mettre le cap sur le Québec pour poursuivre leurs études supérieures au Canada.

Comment réagit-il à sa nomination au Grade de Personnalité de l’Année de la cuvée 2014 du TOP 20 de la Diversité?  Nous lui avons posé, à l’instar des 19 autres, les trois questions qui suivent. 

3 QUESTIONS au Lauréat Mohammed ELKADIRI

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2014?

*Mohammed Elkadiri: Je suis très honoré d’apprendre que j’ai été nominé au Grade de Personnalité de l’Année 2014.  Je vais le partager avec tous ceux et celles qui ont fait que j’y accède. 

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ? Citez-en quelques-unes ayant fortement marqué votre parcours?

*Mohammed Elkadiri : Mes actions ont contribué au dialogue entre les marocains, les québécois, les canadiens et les africains en général, dans un climat d’échange de savoir-faire et de compréhension mutuelle des cultures de chacun. En plus de faire rayonner la culture et le savoir-faire québécois et canadiens au Maroc et en Afrique en général et réciproquement, mes actions ont contribuées à :
– la création d’institutions québécoises en éducation universitaire, collégial et technique au Maroc;
– l’implantation de différentes d’industries de part et d’autres des continents;
– la création de relations d’affaires entre des professionnels du Québec, du Canada et ceux du Maroc et de pays africain;
– consolider les relations entre les différents gouvernements.
Mon but premier serait d’avoir un impact sur la compréhension, de part et d’autre des différentes cultures, afin de tisser des liens durables d’affaires, d’amitiés et d’entraide pour le bien mutuel des nations quel soit québécoise, canadienne, marocaine, ou africaine.
Le point le plus marquant de mon parcours serait l’Institut Polytechnique Privé de Casablanca, qui est aujourd’hui un haut lieu d’éducation universitaire en Afrique.  Et surtout, une institution canadienne en terre africaine qui offre un lieu d’échange et de création de valeur chez les différentes nations qui y sont représentées. 

3-Comment voyez-vous en tant que figure-clé ou partie intégrante de la diversité? Personnalités québécoises ou internationales préférées? Nombre d’enfants?

*Mohammed Elkadiri : Faisant partie intégrante de la diversité et travaillant dans l’ombre, je crée des occasions et des opportunités pour que les différents acteurs de la société travaillent ensemble dans un climat de compréhension mutuelle.

Je crois que dans le prolongement des relations d’affaires et au-delà des échanges techniques et de savoir-faire entre les nations, les relations humaines dans la diversité exige de chacun d’entre nous l’effort d’approfondir la compréhension des cultures, favorisant ainsi des  liens durables.
Personnalités préférées : Nelson Mandela, Hubert Reeves, Barak Obama
Mes enfants : Safia (14 ans), Camil (12 ans) et Sarah (10ans).

  TOP 20 de la Diversité 2014: la grande révélation (3e ÉDITION)

Redécouvrez les Lauréats de la 2e Édition du TOP 20 de la Diversité !

Qui sont-ils les Lauréats de la 1ère Édition du TOP 20 de la Diversité ?

En VIDÉO:


* Microtrottoir – (Grands Prix Mosaïque (Gala des Lys de la Diversité) 2014 – (2e Édition)

Sur la Photo, les 20 Lauréats: cliquez pour accéder aux portraits de chacun d’entre eux:

1ère rangée: Danièle Henkel, PK Subban, Rachid Badouri, Michaëlle Jean, David Heurtel
2ème rangée: David Cape, Caroline Codsi, François Bugingo, Jean Dorion, Sonia Benezra
3ème rangée: Frantz Benjamin, Nancy Rosenfeld, Jamil Cheaib, Cathy Wong, Lamine Foura
4ème rangée: Florence K, Wilner Bien-Aimé, Ghislain Picard, Amina Gerba, Mohamed ElKadiri