Mentorat d’affaires: le modèle québécois bien accueilli en Guinée

574

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Une conférencière et coach d’affaires québécoise rend hommage aux femmes d’affaires guinéennes pour l’enthousiasme manifesté par celles-ci envers le mentorat d’affaires.  Céline Juteau Marroni, qui vient d’effectuer un voyage en ce sens en Guinée le 14 janvier dernier, les qualifie de «pionnières» en Afrique.

Mme Marroni, qui est aussi la chef mentor du Réseau des Entrepreneurs et professionnels Africains (REPAF) au Québec, salue la prédisposition de ces femmes chefs d’entreprises de la Guinée qui viennent à peine de découvrir le concept du mentorat et qui sont déjà prêtes à relayer l’expertise auprès de leurs homologues africaines.

 

Révolutionner les affaires

« Mesdames, femmes d’affaires de la Guinée et membres du Club des femmes d’action, Céline Juteau Marroni tient personnellement à vous féliciter pour avoir « osé » vous engager dans le premier programme de mentorat de l’histoire de la Guinée, voire de l’Afrique », écrit-elle pour encourager ces dernières dans un communiqué qu’elle a acheminé a l’Agence de presse MEDIAMOSAIQUE.

La conférencière dit espérer qu’« il y aura encore plus de femmes qui prendront leur place avec respect et solidarité pour faire des affaires prospères en Guinée». La coach demeure «convaincue» que, «de nouvelles opportunités se dessineront sur (leur) chemin d’entrepreneure et que (leurs) entreprises profiter(ont) de (leur) évolution professionnelle ».

 

Des statistiques édifiantes

Évoquant l’utilité du mentorat, la chef mentor du REPAF qui se réfère aux chiffres publiés par la Fondation de l’entrepreneurship du Québec, révèle que « 78,5% des entreprises, dont les entrepreneurs sont mentorés, sont encore en opération. »

«66% des entreprises, dont les entrepreneurs sont mentorés, ont connu une hausse du chiffre d’affaires de 32%», tandis que «70% des entreprises, dont les entrepreneurs sont mentorés, ont pu franchir le cap des 5 ans, doublant ainsi le nombre d’entreprises en activité au Québec, comparativement aux entrepreneurs qui sont laissés à eux-mêmes», a-t-elle ajouté.


MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

Sur la première photo, en haut, de gauche à droite:

*Touré Juliette Camara, secrétaire général du Club des femmes d’Action
*Doré Kayoko, coordonnateur national du Projet d’appui à la lutte contre la pauvreté et à la Gestion stratégique du Développement pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement
*Céline Juteau Marroni, présidente de Mentorat N Action Inc. et propriétaire du Grand Chalet Domaine HPM
*Aïssata Yao Yao Cisse, directrice des Pays adjointe du  PNUD- Guinée Conakry
*Bah Fatoumata Binta Diallo, secrétaire du Club des femmes d’Action