Mélanie Joly: «Diversité, nous avions fait nos devoirs»

247

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) –Première question adressée à Mélanie Joly:  Pourquoi la diversité devrait-elle élire Mélanie Joly? La candidate de la formation politique Vrai changement pour Montréal nous révèle le fond de sa pensée.

Bonjour Médiamosaïque: tout un plaisir d’échanger avec vos lecteurs

La diversité dans la Fonction publique?

Il y a une volonté de changement qui prime à l’heure où nous parlons. Les gens veulent du renouveau et cela doit être visible à travers les gens qui représentent la population au sein de l’administration municipale.

Le Conseil de ville doit refléter la diversité de la ville de Montréal et c’est pour ça que nous avons avec nous des personnes qui proviennent de partout au sein de notre organisation et en même temps il faut que notre fonction publique, nos fonctionnaires, représentent la diversité de Montréal.

Au niveau politique, diversité, nous avions fait nos devoirs en faisant appel à des gens de différentes origines parce que c’est le rôle aussi des organisations politiques de refléter la diversité de Montréal et au niveau de la fonction publique, je veux valoriser la fonction publique, je veux m’assurer qu’on ait de l’expertise et aussi que cette fonction publique représente la démographie de la population de la ville et je vais parler au Conseil de ville aux organisations des différentes communautés culturelles pour que la fonction publique représente la diversité de la ville

Mélanie Joly et la Charte?

En ce qui a trait à la Charte, je suis personnellement contre, mais je propose qu’on soumette la question au Conseil municipal. C’est important que le reste du Québec comprenne qu’on est différents à Montréal, que notre ville a ses propres valeurs que Montréal doit s’affirmer culturellement parlant. Dans la première année de mon mandat, je vais aller rencontrer les gens dans les régions pour leur expliquer en quoi notre ville est différente, pour leur parler de l’importance de Montréal pour le Québec et pour les régions. Je veux m’assurer qu’il n’y ait pas de clivage entre Montréal et les régions et mieux leur expliquer la réalité culturelle de Montréal.

La diversité en affaires avec la Ville?

En affaires , je veux travailler avec les meilleurs. Je vais m’assurer qu’il n’y ait pas de fournisseurs qui soient privilégiés par rapport à d’autres, je veux donner la chance à tout le monde., je veux rendre toute l’information que la ville détient publique, par exemple, les personnes d’origine hispanophone, puissent avoir un contrat au même titre qu’une personne d’origine québécoise, francophone qui, par le passé travaillait souvent avec la ville.

On remarquera rapidement que je suis une mairesse pro-diversité dans la composition de mon cabinet ou mon comité exécutif qui va sans nul doute refléter la diversité de Montréal, que les gens puissent intégrer la fonction publique peu importe leur origines. Je veux m’assurer qu’il n’y ait pas de discrimination à l’embauche.

Je dis à la diversité de voter pour le vrai changement et je serai tojours très sensible à leurs préoccupations.

SPÉCIAL MUNICIPALES 2013

Joly, Bergeron, Côté, Coderre: qui mérite le vote de la diversité?

Richard Bergeron: « des quatre, je suis le meilleur porte-parole de la diversité »

Coderre à l’hôtel de ville: « une sensibilité pro-diversité » garantie

Mélanie Joly: «Diversité, nous avions fait nos devoirs»

La diversité doit élire Marcel Côté, pourquoi?