Marina Orsini: Le visage émancipé de la diversité à la télé

567

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2017?

Réponse : Je suis extrêmement touchée de ce prix…c’est un grand titre! Chaque prix que l’on reçoit, je pense, fait appel à notre humilité…il y a tant de gens qui font un travail remarquable, chacun dans son champ d’expertise, plusieurs trop peu salués. C’est d’autant plus important d’avoir un sentiment de gratitude. 

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ?

Réponse : Je pense sincèrement que nous avons tous le pouvoir de toucher la vie des autres. J’ai souvent dit que nous avons nous, humains, une responsabilité les uns envers les autres. J’ai le sentiment profond que vos enfants sont mes enfants. L’injustice que quelqu’un subit me concerne, peu importe sa culture, ses croyances ou sa couleur. Je peux faire une différence dans la vie de celle où celui que je croise, ne serait-ce que quelques secondes dans le tournant d’une porte. On ne connaît jamais, ou si peu, la réalité de l’autre.

3- Votre regard sur la diversité et son importance pour la société québécoise et canadienne ?

Réponse : La diversité est notre richesse Canadienne et Québécoise.

Née d’un père immigrant italien qui est arrivé par bateau à Halifax en 1957, puis à Montréal, et d’une mère québécoise d’origine écossaise, fait de moi une enfant ouverte sur le monde, avec une soif et une curiosité insatiable.

J’ai habité dans une maison où on parlait français, anglais et italien, et toutes mes études, dans la langue de Shakespeare.

Mon métier me permet depuis toujours de voyager à travers le monde, à la rencontre de l’autre. La diversité et le multi-culturalisme est un cadeau inestimable.

BIOGRAPHIE : MARINA ORSINI

Marina Orsini est une comédienne aimée et respectée du public et de ses pairs. Elle débute sa carrière au début des années 80 comme mannequin et rapidement donne vie à des personnages marquants à la télévision et au cinéma, ce qui fait d’elle une remarquable ambassadrice de la culture québécoise.

Pour son premier rôle d’importance elle devient Suzie Lambert dans Lance et compte, personnage qui évolue avec elle depuis plus de 25 ans. Elle participe à plusieurs séries télé dont L’Or et le Papier, Les Filles de Caleb « Émilie Bordeleau », Blanche, Shehaweh, Miséricorde, Urgence I et II et L’Or I et redonne vie à la célèbre Docteur Lucille Teasdale dans la télésérie Dre Lucille : Un rêve pour la vie. Elle a tenu la vedette dans Cauchemar d’amour I, II et III  de 2001 à 2003 et c’est avec plaisir que les téléspectateurs la retrouve en 2010-2011 dans le rôle de Gabrielle de la série 30Vies.

Volet anglophone, en télévision en 2002, elle était de la distribution du téléfilm Agent of influence auprès de Christopher Plummer et en 2003 elle incarne Sara Alvaro dans Il Duce Canadese,

Au cinéma, Marina Orsini s’est taillée une carrière sur mesure en jouant dans plusieurs longs métrages pour ne nommer que ceux-ci : La Rage de l’ange, La Grenouille et la baleine, Eddie Lives, Les Muses orphelines et Sur le rythme. Elle a également participé à la suite cinématographique de À vos marques Party!  Ainsi qu’à l’adaptation cinématographique du roman Noémie. Sans oublier naturellement Lance et compte – Le film.

Le théâtre fait également partie de sa carrière. C’est en 1994 au Théâtre de Quat’sous qu’elle touche les planches pour la première fois dans la pièce Les Années sous la direction de Martine Beaulne. Cette expérience lui vaut un attachement inconditionnel à ce théâtre mythique. Elle devient membre du Conseil d’administration en 2012.  Par la suite elle joue, danse et chante dans Grease à la salle Pierre Mercure et en 2004 elle se joint à la création collective Les hommes aiment-ils vraiment le sexe autant qu’ils le disent. En 2006, on la retrouve au théâtre d’été dans la pièce Fausses rumeurs au Théâtre des Grands Chênes.

Animatrice dotée d’une personnalité chaleureuse et généreuse elle nous fait découvrir à l’automne 2014, par des entrevues intimes et conviviales, diverses personnalités dans son émission Marina sur la chaîne

Canal Vie.

Elle fait ses débuts à la radio en 2006. Elle nous accompagne alors le matin à l’émission Tout le monde debout sur les ondes de la radio Rock Détente puis de 2008 à 2011 à l’émission du retour La vraie vie. On a également pu l’entendre à l’émission le  5 @ 8  de Marina  à Rouge FM  où elle tisse un lien tout particulier avec son auditoire.

Très impliquée socialement, Marina Orsini est porte-parole de l’organisme Tel-Jeune de 1991 à 2016. Elle donne espoir, respect et amour aux jeunes en partant à la rencontre de ceux-ci à travers le Québec.  Depuis janvier 2018, elle poursuit cette implication à titre de porte-parole à travers La Ligne Parents.

Elle aura également été porte-parole du Salon des Métiers d’arts du Québec de 2002 à 2011.

Marina Orsini s’est méritée plusieurs honneurs et reconnaissances au cours de sa carrière : 2010 Artis du meilleure rôle féminin pour Lance et Compte , 2003 Festival de Monte Carlo meilleure actrice comédie Cauchemar d’Amour, 2003 Gemini Meilleure actrice The Last Chapter, 1991-1992 Métrostar personnalité féminine et meilleure comédienne télésérie, 1990 et 1991 deux Gémeaux meilleure interprétation L’Or et le Papier et Les Filles de Caleb, 1989-91-93 médaillée Rose D’Or personnalité de l’année remis par le Salon de la femme, 1998 Lion D’or de l’Association canadienne italienne pour l’ensemble de sa carrière, 1996 Prix Léo-Guindon remis par le GRIS pour la personnalité s’étant le plus illustré pour les jeunes, 2008 Y des femmes dans la catégorie arts et culture puis, en 2013 et 2015, le prestigieux prix de l’Ordre du Canada pour les Arts et celui de l’Ordre nationale du Québec. En 2016, elle reçoit le prix Artis de la meilleure animatrice d’émission de service. Elle s’est également méritée en 2017 une distinction honorifique de la Fédération des Centres d’Action Bénévole du Québec.

Depuis 2015, entourée de plusieurs collaborateurs, Marina anime une quotidienne matinale à la télévision de Radio-Canada qui porte d’ailleurs son nom. Depuis 2016, nous pouvons également suivre des histoires de retrouvailles incroyables, en co-animation avec Patrick Lagacé pour une série documentaire intitulée «  Deuxième chance »  sur les ondes de Radio-Canada.

SPÉCIAL 6e TOP 20 de la DIVERSITÉ: